Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

1970-2000 : trente ans d'évolution des systèmes de production agricole dans l'Ouest français. Une approche à partir des OTEX

Résumé : Entre 1970 et 2000, le grand Ouest français (Haute-Normandie, Basse-Normandie, Pays de la Loire, Bretagne) a perdu 61 % de ses exploitations agricoles. D'un peu plus de 400 000 exploitations en 1970, le nombre des exploitations agricoles est passé à 156 690 en 2000. Cette réduction du nombre des exploitations s'est opérée de façon inégale selon les régions et les périodes. Dans le même temps, la surface agricole totale utilisée par les agriculteurs est loin d'avoir reculé dans les mêmes proportions : moins de 3 %. Cette relative stabilité de la surface agricole totale, couplée à une accélération des disparitions d'exploitations, induit un processus de concentration des surfaces. Loin d'avoir été abandonnées, les terres libérées par les départs d'agriculteurs non remplacés ont servi à agrandir les exploitations en place. En trente ans, la surface moyenne des exploitations de l'Ouest français a plus que doublé : de 17 ha en 1970, elle est passée à 38 ha en 2000. Cette concentration foncière des exploitations agricoles s'accompagne d'un mouvement de spécialisation des systèmes de production agricole. Ce mouvement s'inscrit dans une dynamique spatiale caractérisée, depuis la mise en place de la Politique Agricole Commune dans les années 1960, par une progression généralisée des grandes cultures et un recul des surfaces en herbe . L'objet de cet article est de présenter les dynamiques spatio-temporelles d'évolution des systèmes de production agricole dans l'Ouest français entre 1970 et 2000 à partir de la nomenclature en OTEX (Orientation Technico-Economique des Exploitations) issue des recensements agricoles. La concentration et la spécialisation des structures agricoles ont-elles favorisé l'homogénéisation géographique des systèmes de production ou accentué les différenciations spatiales ? Peut-on identifier des types de trajectoires géographiquement différenciés des systèmes de production ? Peut-on lire dans l'évolution géographique des systèmes de production depuis 1970 certains effets des réformes successives de la PAC ? À l'aide de techniques d'analyses multivariées associées à la cartographie, on propose une typologie des cantons selon l'évolution de la répartition des exploitations agricoles par OTEX. Au-delà des tendances lourdes à la réduction du nombre des exploitations et à leur concentration, plusieurs évolutions se dessinent concernant la dynamique spatiale des systèmes de production : progression généralisée des systèmes de grandes cultures, resserrement de la production laitière autour de quelques bassins intensifs, abandon des systèmes d'élevage bovin laitier spécialisés dans certaines régions agricoles, substitution de vaches allaitantes aux vaches laitières dans d'autres.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00566781
Contributor : Michaël Bermond Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, February 17, 2011 - 9:44:43 AM
Last modification on : Wednesday, April 27, 2022 - 4:33:57 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 18, 2012 - 1:10:16 PM

Files

Carte4_VA.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00566781, version 1

Citation

Michaël Bermond. 1970-2000 : trente ans d'évolution des systèmes de production agricole dans l'Ouest français. Une approche à partir des OTEX. Pôle Rural MRSH Caen. Acteurs et espaces de l'élevage, Presses Universitaires de Rennes, pp.247-262, 2006, Bibliothèque d'Histoire Rurale. ⟨halshs-00566781⟩

Share

Metrics

Record views

318

Files downloads

281