Les ingénieurs maghrébins dans les systèmes de formation : Systèmes de formation
Filières coloniales et pratiques professionnelles
Professionnalités contemporaines

Résumé : Cet ouvrage constitue la première publication collective du programme de l'IRMC
Ingénieurs et société au Maghreb. Il rassemble la plupart des contributions de la rencontre
thématique de Rabat (2-3 février 2001) qui portait plus particulièrement sur « Les ingénieurs maghrébins dans les systèmes de formation ». Les articles publiés dans ce recueil sont des textes intermédiaires qui font état des réflexions des membres du programme. Les participants à la rencontre de Rabat étaient alors à divers stades d'avancement de leurs travaux. Pourquoi avoir choisi de se pencher de manière spécifique sur la question de la formation des ingénieurs marocains, algériens et tunisiens ? Si la question de l'emploi des diplômés au Maghreb a été largement abordée, tant par le discours des politiques que des chercheurs, en revanche la communauté scientifique a négligé l'étude des formations d'ingénieurs. Or, ces dernières apparaissent stratégiques en terme de développement dans la mesure où elles sont censées fournir la main-d'oeuvre qualifiée, les cadres et les innovateurs du secteur productif. Au Maghreb, l'effort de formation a été d'autant plus massif que la présence de Maghrébins dans les corps techniques au moment de l'indépendance était insignifiante. Cependant, au-delà des discours sur la nécessité de former des ingénieurs et des techniciens, la question de la formation des compétences se pose moins aujourd'hui en termes de pénurie de cadres techniques, qu'en termes de massification de certaines formations d'ingénieurs. Il convient désormais de s'attarder sur les implications scolaires,
professionnelles et sociales des arbitrages imposés par le nouveau contexte de la transition libérale ou d'austérité budgétaire qui touche les États maghrébins. N'y a-t-il pas danger, dans un tel contexte, de voir les gestionnaires du système éducatif réduire fortement les effectifs des filières technologiques de haut niveau, sans
prendre en compte le manque à gagner qu'une telle politique produirait du point de vue
des savoirs scientifiques sur les sociétés et les systèmes de gouvernement ?
Par ailleurs, l'histoire de la figure de l'ingénieur au Maghreb a été abordée lors de cette rencontre. Des historiens ont posé des jalons permettant de mieux comprendre les pratiques professionnelles et le discours des ingénieurs de la période coloniale. Last but not least, l'étude des professionnalités
d'ingénieurs à l'époque contemporaine nous a permis d'appréhender les fonctions exercées et le rôle joué
par les ingénieurs dans l'organisation, en interaction avec leur environnement extérieur.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00120303
Contributor : Eric Gobe <>
Submitted on : Friday, December 22, 2006 - 9:50:15 AM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:47:28 AM
Long-term archiving on : Wednesday, April 7, 2010 - 12:39:14 AM

File

Gobe_les_ingenieurs_maghrebins...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00120303, version 1

Citation

Eric Gobe, Azzedine Ali Ben Ali, Mohammed Benguerna, Habib Belaïd, Saïd Ben Sedrine, et al.. Les ingénieurs maghrébins dans les systèmes de formation : Systèmes de formation
Filières coloniales et pratiques professionnelles
Professionnalités contemporaines. Institut de recherche sur le Maghreb contemporain de Tunis. Pas d'éditeur commercial, pp.225, 2001. ⟨halshs-00120303⟩

Share

Metrics

Record views

722

Files downloads

3895