La méthode expérimentale par assignation aléatoire: un instrument de recomposition de l'interaction entre sciences sociales et action publique en France?

Agathe Devaux-Spatarakis 1
1 UMR5116
CED - Centre Émile Durkheim
Résumé : Depuis le début des années 2000, le recours à la méthode expérimentale par assignation aléatoire pour évaluer les dispositifs publics connait un essor mondial sans précédent. Cette méthode scientifique est présentée par ses promoteurs comme la plus rigoureuse pour estimer l’impact d’une intervention ainsi que la mieux à même de favoriser la prise en compte des preuves scientifiques par les décideurs politiques. Son utilisation dans le cadre de l’evidence-based policy nous amène à considérer cette méthode comme un instrument, une institution sociale, visant à organiser un apprentissage commun entre les acteurs de l’action publique et les acteurs scientifiques. L’observation de cette interaction constitue le coeur de ce travail de recherche. Ce dernier étudie comment l’inscription de ses parties prenantes dans leurs champs d’action stratégiques respectifs conditionne l’usage de cette méthode sur le territoire français. Celle-ci se décline alors, en une variété de sites institutionnels témoignant des oppositions entre les pratiques, les intérêts, et les modèles d’apprentissages des acteurs la composant. Notre analyse de 15 études de cas de son utilisation sur le territoire français, révèle les tensions inhérentes à l’application de cette méthode sur de nouveaux dispositifs d’intervention sociale, et questionne ses capacités à produire un apprentissage commun entre acteurs de l’action publique et acteurs scientifiques.
Type de document :
Thèse
Science politique. Centre Emile Durkheim – science politique et sociologie comparatives, UMR5116, 2014. Français
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01196335
Contributeur : Agathe Devaux-Spatarakis <>
Soumis le : mercredi 9 septembre 2015 - 16:05:39
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:26:39
Document(s) archivé(s) le : lundi 28 décembre 2015 - 23:14:36

Identifiants

  • HAL Id : tel-01196335, version 1

Collections

Citation

Agathe Devaux-Spatarakis. La méthode expérimentale par assignation aléatoire: un instrument de recomposition de l'interaction entre sciences sociales et action publique en France?. Science politique. Centre Emile Durkheim – science politique et sociologie comparatives, UMR5116, 2014. Français. 〈tel-01196335〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

308

Téléchargements de fichiers

1051