PARCOURS ETUDIANTS : DE LA FORMATION A L'INSERTION PROFESSIONNELLE

Résumé : Ce rapport d’habilitation à diriger les recherches est constitué de deux grandes parties. La première partie présente la démarche de recherche que j’ai essayé d’appliquer lors de mes différents travaux sur les populations vulnérables et la population étudiante. La deuxième partie traite des résultats de mes travaux sur la mesure et l’analyse des parcours étudiants notamment en rapport avec les formes de vulnérabilité et l’insertion professionnelle. La première partie traite donc plus particulièrement des problèmes de collecte et de mesure que j’ai pu rencontrer et auxquels j’ai toujours essayé de trouver des solutions. Ma démarche de recherche a suivi tout au long de ces années une ligne directrice : la mesure des phénomènes étudiés en suivant les principes de l’analyse démographique ; notamment la condition d’homogénéité pour les suivis de cohorte, la condition d’indépendance entre le phénomène étudié et perturbateur et l’élimination des effets de structures. Cela ne m’a pas empêché d’utiliser des méthodes non directement issues de l’analyse démographique, comme les analyses statistiques multi variées (CAH, Régression logistique) à partir du moment où celles-ci répondaient aux exigences d’une mesure non biaisé du phénomène. La deuxième partie présente les résultats obtenus et leur contribution à une meilleure connaissance des temporalités des parcours étudiants pour la formation et l’insertion professionnelle (Le temps du parcours de formation). L’analyse des événements qui se déroulent pendant la formation est nécessaire à l’étude du processus d’insertion professionnelle. Si majoritairement le parcours de formation précède l’insertion professionnelle, il arrive de plus en plus fréquemment que celui-ci succède à une ou plusieurs périodes d’activité. Ainsi, il sera soit la cause ou la conséquence d’une nouvelle orientation et d’une phase de transition plus ou moins longue. (Le temps de l’insertion professionnelle) : La mesure de l’insertion professionnelle est plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, elle suppose non seulement de mesurer la transition entre la sortie de la formation et l’entrée sur le marché de l’emploi (période qui parfois est concomitante avec une forme de «déclassement social» associée à l’entrée au RMI-RSA), mais aussi de s’interroger sur les méthodes de mesure de l’insertion professionnelle.
Type de document :
HDR
Démographie. Université Montesquieu-Bordeaux IV, 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01077686
Contributeur : Philippe Cordazzo <>
Soumis le : vendredi 31 octobre 2014 - 13:50:11
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 16:18:01

Identifiants

  • HAL Id : tel-01077686, version 2

Collections

Citation

Philippe Cordazzo. PARCOURS ETUDIANTS : DE LA FORMATION A L'INSERTION PROFESSIONNELLE. Démographie. Université Montesquieu-Bordeaux IV, 2013. 〈tel-01077686v2〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

497

Téléchargements du document

1968