Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La marque de la sélection. Les débuts de carrière contrariés des « recalés » du supérieur

Abstract : En 2013, environ 20 000 jeunes ont choisi de mettre un terme à leurs études après s’être vus refuser l’accès à une formation de l’enseignement supérieur, alors qu'ils venaient d’obtenir leur baccalauréat. Qui sont ces jeunes que la sélection prive d’accès aux études supérieures ? Selon les données de l’application Parcoursup où les « recalés » ont représenté, en 2018, 6 % des candidats ayant obtenu le baccalauréat, ils constituent 3 % des bacheliers généraux, 8 % des bacheliers technologiques et 14 % des bacheliers professionnels. Les barrières formellement instituées à l’entrée de l’enseignement supérieur ne constituent cependant pas les seuls obstacles à la poursuite d’études après le bac. L’étude de la sélection formelle oublie notamment les jeunes qui se sont auto-sélectionnés, ou ceux dont la sélection est restée invisible (par l’influence de leur environnement notamment).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03019900
Contributor : Bertille Theurel Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 23, 2020 - 3:51:42 PM
Last modification on : Thursday, February 10, 2022 - 2:55:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03019900, version 1

Collections

Citation

Fanette Merlin. La marque de la sélection. Les débuts de carrière contrariés des « recalés » du supérieur. 26èmes journées du Longitudinal : Sélections, du système éducatif au marché du travail, CERTOP; EFTS; LPS-DT, Nov 2020, Toulouse, France. pp.325-339. ⟨halshs-03019900⟩

Share

Metrics

Record views

20