Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Une lutte à soi : la politique en première personne des féministes des années 1970

Résumé : Faire de la politique « à partir de soi » est l’un des thèmes récurrents des discours des actrices de la seconde vague féministe. À partir d’une démarche philosophique ancrée dans un terrain historique, celui des mouvements féministes des années 1970 en France et aux États-Unis, cet article questionne la place de la première personne grammaticale (« je », « nous ») dans la définition du sujet politique du féminisme. Deux moments de controverses politiques sont spécifiquement mobilisés : d’une part, la scission entre féministes radicales et groupes d’extrême gauche et, d’autre part, la critique, aux États-Unis, des féministes noires et chicanas envers leurs homologues blanches.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02967999
Contributor : Léa Védie <>
Submitted on : Thursday, October 15, 2020 - 12:16:46 PM
Last modification on : Tuesday, March 23, 2021 - 1:52:04 PM

Identifiers

Citation

Léa Védie. Une lutte à soi : la politique en première personne des féministes des années 1970. Nouvelles questions féministes, Antipodes, 2020, 39 (1), pp.16-32. ⟨10.3917/nqf.391.0016⟩. ⟨halshs-02967999⟩

Share

Metrics

Record views

35