Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Salaire à la pièce (XIX e -XX e siècles) : du marchandage au salariat

Résumé : Paru dans Michel Margairaz et Michel Pigenet, Le prix du travail. France et espaces coloniaux, XIX-XXIe siècles, Paris, Editions de la Sorbonne, p. 15-24. Le salaire à la pièce se pose comme une alternative préférable au salaire au temps pour les défenseurs d'un libéralisme ébranlé par la révolution de 1848, qu'il s'agisse d'hommes politiques (par exemple Adolphe Thiers) ou d'économistes (Frédéric Bastiat et plus tard Paul Leroy-Beaulieu). Dans les argumentations que présente Bernard Mottez, cette forme de rémunération encouragerait la rémunération des ouvriers plus méritants, en leur ouvrant la voie d'une promotion vers le statut d'entrepreneurs. A cette apologie du salaire à la pièce, répond dans Le Capital le caractère fondamental du salaire au temps, dont le salaire à la pièce ne serait qu'une variante 2. Ces débats de l'économie politique, entre promotion de la libre entreprise allant jusqu'à vouloir faire accéder les ouvriers au statut d'entrepreneurs et critique d'une « économie vulgaire » entendant revenir à la valeur-travail de l'économie classique, suggère la primauté chronologique du salaire au temps sur le salaire à la pièce. Mais, dans un pays tel que la France, l'héritage juridique de la Révolution que constitue le Code civil n'ébranle-t-il pas ce constat ? En effet, en faisant du louage d'ouvrage la référence des rapports qui se nouent entre ouvriers et négociants, le Code civil accorde la priorité à une rémunération à la pièce, à l'entreprise ou encore au forfait. Le louage de service, rapportant la rémunération à un temps passé par l'ouvrier ou un domestique au service d'un maître, n'en est qu'une variante réduite aux articles 1780 et 1781, là où le louage d'ouvrage « par devis et marché » est longuement précisé par les articles 1787 à 1799. De plus, l'article 1799 dispose que « Les maçons, charpentiers, serruriers et autres ouvriers qui font directement des marchés à prix faits […] sont entrepreneurs en la partie qu'ils traitent 3. » On voit ici se dessiner un univers complexe dans lequel le partage entre ouvrier et patron n'est plus donné.
Complete list of metadata

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02959651
Contributor : Claude Didry <>
Submitted on : Wednesday, October 7, 2020 - 12:29:39 AM
Last modification on : Friday, October 9, 2020 - 3:32:58 AM
Long-term archiving on: : Friday, January 8, 2021 - 6:05:30 PM

File

Didry salaire à la pièce.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02959651, version 1

Collections

Citation

Claude Didry. Salaire à la pièce (XIX e -XX e siècles) : du marchandage au salariat. Le prix du travail. France et espaces coloniaux, XIX-XXIe siècles, 2019. ⟨halshs-02959651⟩

Share

Metrics

Record views

51

Files downloads

87