Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La Peste

Résumé : La peste, couplée à la famine et à la guerre, est l'un des trois fléaux par excellence de l'Ancien Régime. Épidémie mortelle connue par une génération sur trois, elle aurait été envoyée par Dieu pour punir l'homme pécheur. Le pestiféré porte ainsi dans son corps, recouvert de bubons et charbons, les stigmates de sa faute. N'importe qui peut être touché, d'où l'accroissement de la peur au sein des habitants des lieux infectés, d'autant plus que les moyens médicaux de l'époque ne permettaient pas encore de pouvoir enrayer, ni soigner la maladie. La mort arrive rapidement pour celui qui est touché, en trois à cinq jours en moyenne. La peste est d'abord un malheur qui frappe violemment et sans explication le corps social dans son ensemble, un châtiment en conséquence de la vilenie des hommes. Inversement et par contagion, en un cercle vicieux, la peste peut également être l'une des causes de la méchanceté. Devant l'ampleur effrayante de la mortalité, les temps de peste sont en effet des moments d'expression d'excès en tout genre : l'accent est mis, dans les discours des contemporains, sur l'exacerbation de la nature humaine, parallèlement à la détérioration de son âme. « Outre les crimes énormes qui se commettent publiquement dans la ville, où il n'y a plus de pudeur, les hôpitaux même, lieux pour lors inaccessibles aux personnes qui pourraient y maintenir l'ordre, sont devenus les tabernacles des pécheurs. La mort est presque toujours la solde de la fornication, de l'adultère et du viol », raconte le père Giraud, témoin direct de l'épidémie marseillaise de 1720. Vice, cruauté, débauche, augmentation de la criminalité, moments de démesure et de désordre, désastre… Les comportements déviants des hommes pendant l'épidémie sont à la hauteur de la désorga-nisation sociale et politique que connaissent les cités. « Fait bio-social total », la peste touche en effet toutes les composantes d'une société. L'épidémie sème donc la mort et la peur, mais également la division parmi les populations qui lui sont exposées. Alors que les habitants les plus aisés fuyaient au plus tôt les villes, afin de se réfugier dans des lieux sains, la plupart du temps dans les campagnes environnantes, la majeure partie de la population se retrouvait enfermée dans les cités, obligée de composer avec la maladie qui s'y répandait. En effet, la première mesure prise par les autorités pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie était l'enfermement des villes, et ainsi l'inclusion au sein du corps social des possibles contaminés. Transférés et cloîtrés dans des hôpitaux de peste, puis dans des maisons de convalescence pour y faire quarantaine, d'énormes charniers étaient alors ouverts, pour enterrer et brûler les corps de ceux qui succombaient. Alors que les lépreux de l'époque médiévale étaient exclus et obligés de subir leur maladie à l'écart des autres hommes, les pestiférés étaient eux inclus dans la société, tout contact avec eux pouvant s'avérer mortel. Le risque d'attraper l'épidémie était ainsi décuplé. Les habitants vivaient ainsi en se tenant à l'écart les uns des autres, portant des cannes pour éloigner les indési-rables et se désinfectant tant bien que mal avec du vinaigre et d'autres lotions odorantes. La recherche de boucs émissaires était de plus l'une des réactions des hommes afin de Peste (La)
Keywords : plague epidemic
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02554051
Contributor : Fleur Beauvieux <>
Submitted on : Thursday, May 7, 2020 - 2:27:57 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:18:20 AM

File

La Peste.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02554051, version 1

Collections

Citation

Lucien Faggion, Christophe Regina, Fleur Beauvieux. La Peste. Dictionnaire de la méchanceté, Max Milo éditions, p.278-279, 2013, Beaux livres, 978-2-315-00480-5. ⟨halshs-02554051⟩

Share

Metrics

Record views

126

Files downloads

30