Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Migrations et relations interethniques dans la ville

Résumé : « Autochtones et immigrés en quartier populaire. D’Aligre à l’Îlot Châlon » est le second ouvrage d’une série d’études conduites dans trois quartiers parisiens à la fin des années 1980, avec le soutien de la mission de la recherche urbaine du ministère de l’Urbanisme et du Logement. Publié en 1987 par Véronique De Rudder, en collaboration avec Michelle Guillon, l’ouvrage aborde la question des relations interethniques dans la ville en partant du postulat que toutes les situations résidentielles urbaines sont des situations de « cohabitation pluriethnique ». Cette situation de cohabitation, « loin de former un système dichotomique, est construite par des relations « entre des groupes multiples, fluctuants, difficiles à définir avec précision, traversés de multiples clivages » (J. Mantovani et O. Saint-Raymond (1984) cité par De Rudder, 1990, p. 70).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02511306
Contributor : Gilles Dubus <>
Submitted on : Wednesday, March 18, 2020 - 4:33:27 PM
Last modification on : Tuesday, May 4, 2021 - 10:10:03 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Julie Garnier. Migrations et relations interethniques dans la ville. e-migrinter, Université de Poitiers ; MIGRINTER, 2017, ⟨10.4000/e-migrinter.813⟩. ⟨halshs-02511306⟩

Share

Metrics

Record views

406