HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Du chemin à la place: les traces de la spatialité traditionnelle dans la ville japonaise contemporaine

Résumé : « Le chemin rassemble ce qui a son être autour de lui ; et, à chacun de ceux qui le suivent, il donne ce qui lui revient. » Martin Heidegger, Le Chemin de campagne (Der Feldweg), 1948 Dans une ville comme Paris, les grandes places publiques représentent un symbole particulier : lorsque l'on se rassemble à la République, à la Bastille, à la Nation, à la Concorde ou au Trocadéro, on conçoit que ces lieux chargés d'histoire véhiculent certaines valeurs citoyennes et politiques. D'autres places, comme le parvis d'une église ou d'un hôtel de ville-les deux institutions étant souvent voisines-, ont adopté la charge symbolique de l'architecture qui les entoure. On y va pour assister à une cérémonie religieuse (un baptême, un mariage, un enterrement) ou pour faire son devoir de citoyen. Dans les grandes villes européennes, les places sont parfois inves-ties par la foule lors de célébrations nationales, culturelles ou sportives et les jours de forte affluence, les voies d'accès à ces lieux sont envahies par le public. Les manifestations et fêtes publiques sont d'ailleurs organisées, en concertation avec les pouvoirs publics, de manière à ce que l'on circule selon un certain parcours d'un lieu à un autre. Dans l'histoire urbaine, certains espaces ont été conçus en tant que lieu public, comme l'agora grecque, le forum romain et la plupart des places européennes créées à partir de la Renaissance : ce sont des lieux qui représentent le pouvoir politique et, à l'ori-gine, la démocratie. Cette culture de la place existe-elle au Japon ? La ville japonaise s'est développée selon un ordre spatial et politique qui n'intègre pas d'espace ouvert équivalent à celui de la place publique. Pour l'urbaniste, cette « absence » de place publique pose un certain nombre de questions : dans la ville japonaise, quels sont les espaces où la population se rassemble ? Si la notion de place publique n'existe pas, traditionnellement, dans la ville japonaise, quels sont les dispo-sitifs spatiaux qui assurent cette fonction ? Ces dispositifs spatiaux sont-ils encore en usage dans la ville contemporaine ? Nous proposons ici de répondre à ces questions en présentant diverses dispo-sitions et approches de l'espace architectural et urbain au Japon et les notions qui en découlent. Nous verrons comment s'est développée, historiquement puis dans le
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02329004
Contributor : Efeo Ecole Française d'Extrême-Orient Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 28, 2019 - 2:34:17 PM
Last modification on : Tuesday, March 15, 2022 - 4:16:03 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 29, 2020 - 4:36:15 PM

File

Jacquet 2015b.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02329004, version 1

Collections

Citation

Benoît Jacquet. Du chemin à la place: les traces de la spatialité traditionnelle dans la ville japonaise contemporaine. Nathalie Lancret; Corine Tiry-Ono. Architectures et villes de l’Asie contemporaine. Héritages et projets, Mardaga, pp.77-102, 2015. ⟨halshs-02329004⟩

Share

Metrics

Record views

44

Files downloads

82