Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Travail forcé, RSE et sous-traitance dans l'industrie textile en Asie : réflexion sur l'action de l'OIT

Résumé : Le développement de nouvelles formes de travail forcé en Inde du sud tout comme la catastrophe de Dacca au Bangladesh sont le résultat des choix économiques des gouvernements justifiés par la volonté de tirer profit de la mondialisation et de la vulnérabilité des travailleurs. Le cas du « Sumangali » montre que les politiques de RSE, à supposer qu'elles soient vertueuses, n'ont pas la possibilité de contrer ces évolutions qui sont en expansion et qui prennent de nouvelles formes malgré la lutte engagée au plan mondial contre le travail forcé. L'accord-cadre international signé au Bangladesh incite à repenser la question du contrôle des conditions de travail indécentes, en particulier dans le cadre de la sous-traitance internationale, et plus généralement le rôle que l'OIT pourrait et devrait jouer en tant que garant de la protection des droits de l'homme au travail.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02200652
Contributor : Projet Droit2hal <>
Submitted on : Wednesday, July 31, 2019 - 11:41:59 AM
Last modification on : Thursday, March 26, 2020 - 11:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02200652, version 1

Collections

Citation

Marie-Ange Moreau. Travail forcé, RSE et sous-traitance dans l'industrie textile en Asie : réflexion sur l'action de l'OIT. Droit Social, Dalloz, 2014, pp.413-422. ⟨halshs-02200652⟩

Share

Metrics

Record views

52