Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La fabrication d'une frontière. La délimitation franco-allemande de 1871

Résumé : La frontière franco-allemande de 1871 a longtemps été considérée comme imposée à la France après sa défaite. Les États allemands, rassemblés sous la bannière de la Prusse, parachèvent leur unité nationale et tracent une nouvelle limite qui consacre l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Empire allemand, en vertu du traité de Francfort du 18 mai 1871. Ici comme en d'autres circonstances, c'est un texte de droit international qui constitue l'acte de naissance d'une nouvelle géographie politique. Or, si l'on se contente généralement de citer les traités qui modifient les frontières entre États et d'invoquer les « grands hommes » qui en furent les artisans, on oublie souvent que, derrière les textes, se cachent des acteurs, des logiques, des intérêts… et des décisions pragmatiques. L'historiographie a longtemps résumé la naissance des frontières à un processus politique et diplomatique, en raison du primat accordé aux relations internationales dans l'explication des tracés. Nous voulons quant à nous être attentif aux populations frontalières, en nous appuyant notamment sur des apports nouveaux de la recherche. Plusieurs études portant sur les territoires coloniaux se sont concentrées sur la matérialisation des limites et de leur appropriation par les sociétés. Ainsi, en Afrique, la thèse de l'imposition des frontières impériales par les colonisateurs, sans prise en compte des populations, at -elle été remise en cause. On peut parler dans ce cas de figure de participation des habitants à la création des nouvelles limites, mais pas véritablement de coproduction. Nous souhaitons appliquer succinctement cette approche à une frontière européenne au XIX e siècle, comme Laura di Fiore l'a réalisé pour la péninsule italienne avant le Risorgimento. Une lecture croisée des documents de la commission de délimitation, très techniques , et des impressions d'un de ses membres -Aimé Laussedat, officier du génie et pionnier de la cartographie moderne-, plus sensibles, permet d'approcher la naissance d'une frontière par en bas dans ce qu'elle a de plus concret : l'abornement, les négociations locales et la réaction des habitants. Nous nous proposons en effet de restituer les logiques du tracé de la frontière de 1871 en dépassant la seule histoire politique et diplomatique. Il s’agit de déplacer l’angle d’analyse des relations internationales — des États — aux acteurs ayant participé effectivement à la production de la frontière. C’est aussi une façon de revisiter le traité de Francfort, perçu en France comme un acte de force allemand. Or, nous le verrons, les choses ont été plus nuancées quand on les analyse au ras du sol. Les historiens qui se sont intéressés à la frontière franco-allemande n’ont jamais abordé le processus de création de la frontière. C’est pourquoi nous estimons indispensable d’en détailler la genèse.
Complete list of metadatas

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02062577
Contributor : Benoit Vaillot <>
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 3:42:05 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:18:25 AM

File

La_fabrication_d'une_frontiè...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02062577, version 1

Collections

Citation

Benoit Vaillot. La fabrication d'une frontière. La délimitation franco-allemande de 1871. Alissia Gouju; Mirjana Gregorcic; Déborah Kessler-Bilthauer; Julie Primerano; Lauréna Toupet; Sophie Turbé. Les frontières dans tous leurs états, Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2019, 9782814305267. ⟨halshs-02062577⟩

Share

Metrics

Record views

190

Files downloads

2115