Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Savoir intellectuel, savoir corporel : de la connaissance panique chez Jean Giono

Résumé : « Si, quand tu seras un homme, tu connais ces deux choses : la poésie et la science d'éteindre les plaies, alors tu seras un homme. » Tels sont les mots que le père de Giono prononce dans Jean le Bleu. Ce roman, sorte d'autobiographie romancée, présente des souvenirs d'enfance de l'auteur, ceux qui ont contribué à sa formation littéraire et, dit-il, « ce qu'on appellera peut-être plus tard ma philosophie. » Cette philosophie, présentée comme une quête du bonheur, s'interroge sur les relations qui unissent, entre autres, la poésie, le savoir et la liberté. Sans qu'elle ne se résume à cela, beaucoup de questionnements tiennent compte des imbrications de ces trois domaines. Or, le savoir et le savant selon Giono se distancient des représentations traditionnelles. La représentation idéale du savant au XIXe et début du XXe siècle serait ainsi celle véhiculée par la vision positiviste incarnée par les médecins et les professeurs ; tandis que la modernité scientifique serait quant à elle portée par le chercheur. Ce dernier n'est que peu représenté dans les romans gioniens du fait même de son mode de vie de reclus et, bien souvent, de citadin. En effet, l'univers du romancier manosquin prend place, pour la majorité de ses œuvres, dans la campagne provençale où, cependant, « on a une très vieille sagesse » précise-t-il. Car pour Giono, être savant n'est pas exclusivement synonyme de livres et d'études mais plutôt d'un état de liberté. Aussi, dans « Provence », on peut lire que « le monde instruit les hommes libres ». Mais quelle est cette liberté et comment s'acquiert-elle ? Comment en arrive-t-on à ce que nous appelons cette « connaissance panique » qui définirait le savant gionien ? Nous commencerons par présenter le traitement du savoir purement livresque et intellectuel et son effet sur les personnages. L'autre savoir auquel Giono fait référence, aussi paradoxal que cela puisse sembler à premier abord, est le savoir corporel, sensuel. Tout ceci nous mènera à expliciter ce qu'est la connaissance panique gionienne, ses modes d'accession et la liberté qu'elle présuppose.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [36 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02044437
Contributor : Marion Stoïchi <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2019 - 2:46:32 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 22, 2019 - 9:55:38 PM

Files

communication je savoir et sav...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02044437, version 1

Collections

Citation

Marion Stoïchi. Savoir intellectuel, savoir corporel : de la connaissance panique chez Jean Giono. Journées d'études doctorales « Pratiques et représentations du savoir et du savant dans les sociétés des Suds », Oct 2018, Montpellier, France. ⟨halshs-02044437⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

199