Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les temporalités plurielles de la paternité

Résumé : Les relations des pères à leurs enfants continuent aujourd'hui d'être mises à l'épreuve par le divorce ou la séparation. Même si la rupture des liens semble moins fréquente qu'auparavant, près d'un enfant de parents séparés sur 10 ne voyait jamais son père en 2005, et lorsque les relations persistent, les hommes occupent fréquemment une position seconde dans la vie des enfants. A l'inquiétude sociale et politique que suscitait leur « désengagement » a succédé une attention croissante aux revendications portées par les mouvements de défense des droits des pères. Les politiques familiales tentent de mieux préserver la place des pères en favorisant l'égalité, la coparentalité et la médiation familiale. Dans cette évolution, l'attribution de la résidence de l'enfant et la possibilité qu'il partage un temps quotidien avec chacun de ses parents sont apparus comme des enjeux déterminants de l'après-rupture. C'est pourquoi nous avons choisi d'analyser de manière privilégiée les situations-minoritaires-dans lesquelles les pères vivent quotidiennement avec leurs enfants après une rupture conjugale. L'enquête présentée ici s'appuie sur les récits de 33 pères contactés grâce à l'aide de la Caisse d'Allocations Familiales des Bouches du Rhône et se déclarant comme vivant seuls avec leurs enfants à la suite d'un divorce ou d'une séparation. La plupart de ces hommes (24) connaissaient ou avaient connu une situation de résidence quotidienne des enfants à leur domicile tandis que 11 d'entre eux vivaient ou avaient vécu avec leurs enfants dans le cadre d'une résidence alternée. La diversité des trajectoires ayant été volontairement privilégiée, ces pères étaient d'âges et d'origines culturelles variés (nés à Marseille, ville où a été conduite l'enquête, originaires d'autres régions françaises ou d'autres pays), nantis de niveaux de qualification très différents et appartenaient à des catégories socioprofessionnelles diversifiées (sans activité, ouvriers, employés, cadres moyens et supérieurs du secteur public ou privé, indépendants). Mue par la volonté d'explorer le partage, au fil des jours, d'un temps et d'un espace réunissant père et enfant, l'enquête a toutefois révélé l'importance d'autres temporalités. Le recueil de récits permet d'abord de questionner l'expérience paternelle dans le temps biographique et la manière dont elle est affectée par le divorce ou la séparation : la rupture ouvre une « bifurcation », un « tournant de l'existence » dans les itinéraires des hommes, en ce qu'elle les conduit à reformuler le sens d'une situation irrémédiablement transformée et façonne la trame de leurs récits (Bessin, Bidart, Grossetti, 2010 ; Leclerc-Olive, 2010). La façon dont ce tournant peut changer les manières d'être père révèle alors la pluralité des expériences parentales qu'un homme peut traverser. Le temps des générations offre également un ample spectre d'exploration qui permet de replacer le lien paternel au sein de la constellation.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01998671
Contributor : Agnes Martial <>
Submitted on : Friday, July 12, 2019 - 3:43:23 PM
Last modification on : Monday, January 4, 2021 - 10:12:03 AM

File

TemporalitesPaternites.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01998671, version 1

Collections

Relations

Citation

Agnes Martial. Les temporalités plurielles de la paternité. Agnès Martial. Des pères « en solitaire » ? Ruptures conjugales et paternité contemporaine, Presses Universitaires de Provence, pp.79-93, 2016, 9791032000540. ⟨halshs-01998671⟩

Share

Metrics

Record views

87

Files downloads

72