Facebook use and individual well-being: Like me to make me happier!

Résumé : Cet article cherche à savoir comment l’usage de Facebook influence le bien-être de ses utilisateurs. à l’aide d’une enquête auprès d’un échantillon représentatif français. Nos résultats indiquent que Facebook affecte le bien-être individuel par le biais de son impact sur les liens d’amitié et l’estime de soi. Ainsi, nous observons une relation positive entre le fait de recevoir un grand nombre de likes et de commentaires de la part de ses amis et son bien-être. A l’inverse, les individus recevant trop peu de Likes ont tendance à être les plus insatisfaits de leur vie. Nos résultats soulignent l’ambivalence de l’usage des réseaux sociaux sur le bien-être, et donc les risques pour la perennité d’un réseau social comme Facebook, dès lors qu’il ne parvient pas à satisfaire tous ses utilisateurs.‪
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'économie industrielle , Éd. techniques et économiques ; De Boeck Université, 2017, 158 (2), pp.101-127. 〈10.4000/rei.6570〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01806504
Contributeur : Anne L'Azou <>
Soumis le : dimanche 3 juin 2018 - 10:28:12
Dernière modification le : mardi 5 mars 2019 - 18:34:06

Identifiants

Citation

Alexandre Mayol, Thierry Pénard. Facebook use and individual well-being: Like me to make me happier!. Revue d'économie industrielle , Éd. techniques et économiques ; De Boeck Université, 2017, 158 (2), pp.101-127. 〈10.4000/rei.6570〉. 〈halshs-01806504〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

98