L’origine et le développement d’une nécropole rurale antique : le monument funéraire inédit et les sépultures privilégiées de Richeaume XIII (Bouches-du-Rhône, France)

Abstract : Situé à l’extrémité orientale du territoire de la cité d’Aquae Sextiae (Aix-en-Provence), le domaine antique de Richeaume est implanté sur le piémont méridional de la Sainte-Victoire, de part et d’autre du ruisseau de la Naïsse. Au cours du Ier s. de n.è. se développent, en rive droite de la Naïsse, une vaste villa pour l’exploitation viticole du terroir et en rive gauche, des dépendances agricoles et un espace funéraire. La fouille de ce dernier, achevée en 2012, a livré vingt-huit structures à vocation funéraire datées entre le Ier et le IIIe s. de n.è. L’élément fondateur de cette occupation funéraire est l’édification, au milieu du Ier s. de n.è., d’un vaste monument de plan carré (166 m²) implanté au cœur du domaine. Marqueur dans le paysage, il est conçu comme un jardin funéraire en terrasse et devient rapidement l’élément polarisateur de la nécropole, non seulement durant le Haut Empire, mais également au cours de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-âge avec l’implantation de sépultures à inhumation. Dès l’origine, le monument est conçu pour recevoir un nombre restreint de sépultures. Fonctionnant ainsi à l’image d’un mausolée, il accueille deux ensembles similaires : une structure primaire de crémation associée à une structure secondaire et une fosse cendreuse. Isolées tant spatialement que chronologiquement du reste de l’occupation funéraire, ces sépultures, les plus anciennes du site, sont les seules à investir le monument, qui est scellé après leur mise en place. La compréhension de l’organisation de ces éléments fondateurs de la nécropole est possible grâce à une étude conjointe des données anthropologiques et archéologiques. La diversité, mais également la complexité des rites et la multiplicité des dépôts d’accompagnement, a permis de mettre en évidence le statut privilégié de ces sépultures, probablement destinées aux propriétaires de la Villa.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01452983
Contributor : Alexia Lattard <>
Submitted on : Friday, February 3, 2017 - 3:09:55 PM
Last modification on : Friday, May 24, 2019 - 4:08:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01452983, version 1

Citation

Alexia Lattard, Gaëlle Granier, Titien Bartette, Carine Cenzon-Salvayre, Céline Huguet, et al.. L’origine et le développement d’une nécropole rurale antique : le monument funéraire inédit et les sépultures privilégiées de Richeaume XIII (Bouches-du-Rhône, France). 1842e Journées de la Société d'Anthropologie de Paris, Société d'Anthropologie de Paris, Jan 2017, Paris, France. ⟨halshs-01452983⟩

Share

Metrics

Record views

115