Un roman « linguistique »? Le Nouveau Roman à la lumière de ses traductions allemandes

Résumé : Cet article explore les relations entre le Nouveau Roman et la linguistique à partir des réflexions et des notes de traduction d’Elmar TOPHOVEN. Les problèmes de référence, de temporalité et de deixis dans les romans d’Alain ROBBE-GRILLET, de Nathalie SARRAUTE et de Claude SIMON, font écho aux questions soulevées par la linguistique dans les années 1950-1960. Le travail du traducteur met en évidence les points de contact entre linguistique et littérature à cette période.
Type de document :
Article dans une revue
ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne, Université Paris Sorbonne, 0201, 4 (1), pp.90-104. <elis.hypotheses.org>
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01344535
Contributeur : Pierre-Yves Modicom <>
Soumis le : mardi 12 juillet 2016 - 10:27:13
Dernière modification le : jeudi 14 juillet 2016 - 01:02:08

Fichier

ELIS 4.1. 2016_Arber.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01344535, version 1

Collections

Citation

Solange Arber. Un roman « linguistique »? Le Nouveau Roman à la lumière de ses traductions allemandes. ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne, Université Paris Sorbonne, 0201, 4 (1), pp.90-104. <elis.hypotheses.org>. <halshs-01344535>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

91

Téléchargements du document

232