Les carrousels : configurer l’espace social de la noblesse

Résumé : Comme l’entrée royale, le carrousel, à la fois comme spectacle et comme objet d’écriture, utilise l’espace public pour mieux configurer l’espace social. Cet article étudie la manière dont les récits de carrousels interviennent dans le débat sur la noblesse à partir de trois cas singuliers : le récit d’une course de bague de la fin des années 1640 inséré dans un traité d’héraldique (Vulson de la Colombière, Le Vrai Théâtre d’Honneur et de Chevalerie, Paris, Courbé, 1648), les nombreuses relations officielles des grands carrousels royaux des années 1660 (le Grand Carrousel du roi de 1662 et le carrousel des Plaisirs de l’île enchantée de 1664) et le programme d’une comédie d’agrément mettant en scène un carrousel jouée par les comédiens du roi en 1676 (Thomas Corneille et Donneau de Visée, Le Triomphe des Dames).
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287836
Contributor : Marine Roussillon <>
Submitted on : Monday, March 14, 2016 - 12:23:31 PM
Last modification on : Tuesday, August 20, 2019 - 12:26:14 PM
Long-term archiving on : Sunday, November 13, 2016 - 5:45:27 PM

File

PFSCL.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01287836, version 1

Collections

Citation

Marine Roussillon. Les carrousels : configurer l’espace social de la noblesse . Papers on French Seventeenth Century Literature, Gunter Narr Verlag, 2011, pp.377-390. ⟨halshs-01287836⟩

Share

Metrics

Record views

168

Files downloads

692