Les facteurs individuels et contextuels de la fraude aux examens universitaires

Résumé : Phénomène peu étudié en France, la tricherie universitaire peut paraître marginale, eu égard à la rareté des sanctions juridiques dont elle est l'objet. Pourtant notre recherche par questionnaire (auprès de 1 815 étudiants) montre, à l'instar des études anglo-saxonnes, que 70 % des étudiants déclarent avoir triché durant leur scolarité. Partant de ce constat nous avons, sur la base de leurs déclarations, construit un indicateur permettant de déterminer l'impact des caractéristiques individuelles et contextuelles sur la fraude aux examens universitaires. Les principaux résultats de cette recherche révèlent une intensité de la fraude qui s'accroît, d'une part avec le niveau de tricherie au lycée et d'autre part avec la composition du groupe de pairs.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2009
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01225521
Contributeur : Christophe Michaut <>
Soumis le : vendredi 6 novembre 2015 - 11:34:06
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:08:04
Document(s) archivé(s) le : lundi 8 février 2016 - 12:54:18

Fichier

Guibert et Michaut La fraude a...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01225521, version 1

Collections

Citation

Pascal Guibert, Christophe Michaut. Les facteurs individuels et contextuels de la fraude aux examens universitaires. Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2009. 〈halshs-01225521〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

158

Téléchargements de fichiers

222