Utilité de l’image de cohérence du couple tandem (ERS-1/2) dans la délimitation et le calcul des dimensions des lacs et de la végétation dans la zone de Buzau en Roumanie

Résumé : En interférométrie radar SAR (InSAR/DinSAR), un couple tandem (ERS-1/2) est utilisé pour la réalisation d’un MNA ou la détection des déformations d’un événement majeur (séisme, . . . ) produit entre les deux acquisitions. L’avantage du couple tandem est le petit intervalle de temps (24 heures) entre les deux prises de vue. Généralement dans ce cas, il n’y a pas de décorrélation temporelle ce qui se traduit par une bonne cohérence. L’image de cohérence est utilisée indirectement dans l’interférométrie radar RSO (Radar à Synthèse d’Ouverture) comme indicateur du taux de fiabilité des interférogrammes produits. Elle peut être utilisée d’une façon directe pour identifier et délimiter les différentes zones qui perturbent la phase de l’onde radar dans chaque pixel. Ce paramètre réagit dans plusieurs cas comme indicateur des mouvements incohérents de surface. Ces mouvements comme par exemple les houles de la surface de l’eau perturbent la phase. Dans ce cas, la cohérence est nulle et elle est représentée par une couleur sombre. Par contre, les endroits stables comme l’urbain, conservent la phase et ils sont représentés en clair. L’objectif de ce travail est de montrer l’utilité et l’efficacité de l’image de cohérence dans la cartographie des lacs et de la végétation dans la région subcarpatique de Buzau. Nous avons mesuré les dimensions des lacs et de la végétation à partir du couple tandem, comparé avec les données existantes et interprété les résultats obtenus : (i) les trois lacs de Buzau, situant dans la plaine Est et au Nord-Est de la ville de Buzau, apparaissent nettement dans l’image de cohérence ; (ii) concernant la végétation, nous avons pris deux parties comme exemple pour essayer de délimiter et de calculer le périmètre et la surface de ces zones. A l’aide de cette image (cohérence), nous avons pu distinguer les parties où peuvent se situer la végétation en grands mouvements dus aux effets du vent donc à grande hauteur. Les lacs sont bien délimités, notamment quant ils sont pleins comme dans les saisons des pluies. L’image de cohérence permet donc de délimiter deux phénomènes naturels dans cette région, les lacs et la végétation.
Type de document :
Article dans une revue
Teledetection, Editions des Archives Contemporaines / Editions scientifiques GB / Gordon and Breach Scientific Publishers, 2014, 11 (3), pp.373-384
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01141106
Contributeur : Bernard Lacaze <>
Soumis le : vendredi 10 avril 2015 - 14:23:37
Dernière modification le : jeudi 20 décembre 2018 - 10:10:04
Document(s) archivé(s) le : mardi 18 avril 2017 - 16:24:57

Fichier

Tele_Vol11_No3_Art2.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01141106, version 1

Collections

Citation

Kamel Hachemi, Abdelkader Abdellaoui, André Ozer, Florina Grecu, Mircea Cristian Visan. Utilité de l’image de cohérence du couple tandem (ERS-1/2) dans la délimitation et le calcul des dimensions des lacs et de la végétation dans la zone de Buzau en Roumanie. Teledetection, Editions des Archives Contemporaines / Editions scientifiques GB / Gordon and Breach Scientific Publishers, 2014, 11 (3), pp.373-384. 〈halshs-01141106〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

382

Téléchargements de fichiers

360