Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Conclusion générale

Résumé : Nous avons vu, au fil des pages, se dessiner un glissement conceptuel. Le couple identité/altérité, idiome adéquat dans un cadre d'analyse macro-social où la règle sociale et légale se trouvent édictées, est devenu encombrant, voire inopérant dans le cadre circonstancié d'un jeu social où les rapports intersubjectifs les plus anodins se mettent en scène. Ce constat s'érige avec d'autant plus d'acuité, ainsi que nous avons tenté de le faire dans cet ouvrage collectif, lorsque l'attention se porte sur des contextes sociaux caractérisés par l'hypostase de l'ethnicité. Interrogeant la construction de catégories de l'altérité selon une démarche résolument interactionniste, nous avons été amenés à privilégier le couple dynamique identification/altérisation, plus approprié et fécond. A partir...
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00820717
Contributor : Thomas Lacroix <>
Submitted on : Monday, May 6, 2013 - 2:57:08 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00820717, version 1

Collections

Citation

Ludovic Joyeux, Sarah Belaïsch, Karine Gavand, Thomas Lacroix, Fanny Schaeffer. Conclusion générale. Ludovic Joyeux. Quand l'altérité se fait en-jeux, L'Harmattan, pp.263-268, 2002, Dossiers, MSHS. ⟨halshs-00820717⟩

Share

Metrics

Record views

200