Nicole Oresme : violence, langage et raison politique

Résumé : Nicole Oresme est l'auteur, entre autres choses, de traductions commentées d'Aristote rédigées à la demande du roi Charles V. Son Livre de Politiques d'Aristote (1370-1374) est l'une des œuvres politiques les plus marquantes du XIVe siècle. La longue question disputée sur l'impossibilité d'un pouvoir universel constitue le centre de gravité de l'ouvrage ; abandonnant toute perspective d'une unification impériale, son objet devient l'exploration des conditions de la politique, dans des entités territorialement circonscrites. Après un rapide rappel de la carrière d'Oresme, son activité de traducteur et commentateur est présentée en soulignant l'importance accordée à l'argumentation historique. L'examen des objections au pouvoir universel fait apparaître la violence comme limite constitutive du champ politique, défini par l'exercice du langage et de la raison. Les deux questions majeures qui émergent alors sont celles de la sédition et de la continuité du royaume. NB : le texte présenté ici n'a été que très légèrement corrigé, sans mise à jour bibliographique.
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00489554
Contributeur : Sylvain Piron <>
Soumis le : samedi 5 juin 2010 - 19:00:37
Dernière modification le : mercredi 20 février 2019 - 10:21:20
Document(s) archivé(s) le : vendredi 17 septembre 2010 - 13:33:12

Fichier

Nicole_Oresme.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00489554, version 1

Collections

Citation

Sylvain Piron. Nicole Oresme : violence, langage et raison politique. 1997. ⟨halshs-00489554⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

511

Téléchargements de fichiers

1162