Conclusion

Résumé : Le stockage géologique du CO2 est une solution offrant à terme la possibilité de réduire de façon substantielle les émissions de CO2 liées aux activités industrielles et de production d'énergie. Si la technologie est simple dans son principe, elle a toutefois encore besoin de faire la preuve de son efficacité technique par l'expérience et de démontrer son efficacité économique. Le temps de la preuve, qui est aussi le temps du risque, est en l'occurrence inhabituellement long. Il en résulte un redoutable défi politique pour esquisser les contours d'un accord viable entre les parties - l'industriel, le régulateur et la société civile. Le débat se porte aujourd'hui principalement autour de la question des fuites dont le niveau jugé acceptable pour les différentes parties prenantes semble être celui du " zéro fuite ". Ce taux zéro n'existant pas, il en résulte que le taux de fuite à l'échelle globale devra in fine se baser sur des décisions politiques. Ainsi il reste encore à définir critères de sécurité, standards de contrôle, mesures correctives et responsabilités qui seront la matière des règlementations s'appliquant à la maintenance pendant et après l'exploitation des sites de stockage. La décision collective nécessite d'apporter des garanties à tous les acteurs. Le public est réticent à accepter une solution qui lui paraît porteuse de trop d'incertitude à long terme. L'industriel quant à lui veut être garanti contre de mauvais retours d'expériences pouvant imposer une annulation des programmes dans lesquels il a investi. Le régulateur, enfin, veut s'assurer que les engagements climatiques nationaux seront respectés et qu'ils ne seront pas radicalement remis en cause à la suite d'accidents ou de fuites. Un développement équilibré et politiquement maîtrisé de la CSC exige donc une approche séquentielle, itérative de la prise de décision. Il apparaît donc tout à fait normal de commencer par des projets pilotes autour desquels doit se développer le dialogue social. Puis, en fonction des résultats obtenus, on discutera demain des projets industriels proprement dits.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Le captage et le stockage du CO2. Enjeux techniques et sociaux en France, quae, pp.153-156, 2010, Update Sciences & Technologies
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00461523
Contributeur : Naceur Chaabane <>
Soumis le : lundi 8 mars 2010 - 11:23:52
Dernière modification le : mercredi 4 janvier 2017 - 16:14:26
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 septembre 2010 - 11:41:15

Fichier

Conclusion.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00461523, version 2

Collections

Citation

Naceur Chaabane, Benoît De Guillebon, Minh Ha-Duong. Conclusion. Le captage et le stockage du CO2. Enjeux techniques et sociaux en France, quae, pp.153-156, 2010, Update Sciences & Technologies. <halshs-00461523v2>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

409

Téléchargements du document

106