Bifurcations. Les sciences sociales face aux ruptures et à l'événement

Résumé : Comment rendre compte d'une crise politique ou d'un accident biographique ? Une conversion religieuse peut-elle s'analyser avec les mêmes outils qu'une maladie, une reconversion professionnelle ou une innovation technique ? Les sciences sociales sont gênées face à l'imprévisibilité, la contingence et l'événement. Recherchant surtout les causalités, les effets des structures ou les régularités et les processus continus, elles disposent de peu de concepts et d'outils susceptibles d'aider à l'analyse de changements plus brusques et imprévisibles. Ceux-ci sont pourtant bien présents, par leur fréquence et par leurs effets, au sein des réalités qu'elles étudient. Cet ouvrage prend au sérieux ces situations de « bifurcation », terme générique désignant selon les cas « turning point », « événement », « révolutions » ou « rupture ». Des sociologues, historiens, économistes et philosophes y proposent des outils théoriques et méthodologiques et présentent des analyses empiriques de situations diversifiées (tournants biographiques, ruptures organisationnelles, événements politiques). Ils contribuent ainsi à une clarification des termes, des débats et des questions sur les dimensions temporelle et processuelle des parcours et des phénomènes sociaux.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00452972
Contributor : Claire Bidart <>
Submitted on : Wednesday, February 3, 2010 - 3:30:15 PM
Last modification on : Thursday, September 5, 2019 - 4:13:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00452972, version 1

Citation

Marc Bessin, Claire Bidart, Michel Grossetti. Bifurcations. Les sciences sociales face aux ruptures et à l'événement. La Découverte, pp.397, 2010. ⟨halshs-00452972⟩

Share

Metrics

Record views

1857