Le Moyen-Orient, principal espace d'accueil des réfugiés irakiens

Résumé : La guerre déclenchée en 2003 en Irak a donné naissance à l'un des mouvements forcés de populations les plus importants de ces dernières années. La Syrie et la Jordanie, comme la majeure partie des Etats de la région, ne sont signataires ni de la convention de Genève de 1951 ni du protocole de New York de 1967 relatifs au statut des réfugiés. Ils accueillent pourtant l'essentiel des réfugiés irakiens aujourd'hui. Au regard du nombre d'Irakiens accueillis dans les pays voisins, le majeure partie des pays industrialisés – à l'exception notable de la Suède jusqu'en 2008 – ont majoritairement fermé leurs portes aux réfugiés et demandeurs d'asile irakiens, en leur octroyant au compte-gouttes le statut de réfugié. L'Union européenne est la principale destination des réfugiés irakiens (plus de la moitié des demandes d'asile dans les pays industrialisés), même si des pays comme l'Australie, les Etats-Unis ou le Canada en accueillent également quelques milliers sous divers statuts.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Migreurop. Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires, Armand Colin, pp.109-111, 2009
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00422935
Contributeur : Kamel Doraï <>
Soumis le : mercredi 10 février 2010 - 10:03:40
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 07:10:04
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 juin 2010 - 21:12:00

Fichier

Atlas_Migreurop_Dorai.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00422935, version 1

Collections

Citation

Mohamed Kamel Doraï. Le Moyen-Orient, principal espace d'accueil des réfugiés irakiens. Migreurop. Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires, Armand Colin, pp.109-111, 2009. 〈halshs-00422935〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

647

Téléchargements de fichiers

171