Institutionnalisation du recrutement et des pratiques des eurodéputés français. Les effets limités du changement de mode de scrutin aux européennes de 2004

Résumé : Cet article tempère les constats de modifications importantes du recrutement et des pratiques des eurodéputés suite à la réforme du mode de scrutin aux élections européennes en France en 2004. Une étude diachronique des caractéristiques sociopolitiques des élus français montre en effet comment s'est imposé, bien avant 2004, un type particulier de recrutement à l'Europe favorisant l'accession à l'Europe d'un personnel à la fois plus jeune, plus féminisé et moins fortement doté en ressources politiques. L'attention portée aux pratiques des eurodéputés avant et après 2004 permet de souligner le poids des déterminants, non pas seulement juridiques, mais aussi et surtout sociopolitiques dans la constitution du métier politique européen.
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00359654
Contributeur : Sébastien Michon <>
Soumis le : lundi 9 février 2009 - 10:07:30
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:02
Document(s) archivé(s) le : mardi 8 juin 2010 - 22:04:33

Fichier

BeauvalletMichonRegionalisatio...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00359654, version 1

Citation

Willy Beauvallet, Sébastien Michon. Institutionnalisation du recrutement et des pratiques des eurodéputés français. Les effets limités du changement de mode de scrutin aux européennes de 2004. 2009. ⟨halshs-00359654⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

196

Téléchargements de fichiers

172