La rétorsion du sens commun et la possibilité du scepticisme. Contre Reid

Résumé : Cette étude entend évaluer l'argument du sens commun auquel Thomas Reid a eu recours, notamment contre David Hume. On attire l'attention sur deux difficultés dans l'argumentation de Reid, afin de défendre non pas une position sceptique, mais la thèse selon laquelle l'argument du sens commun ne prouve pas que le scepticisme soit impossible et a tort de se donner une telle ambition. La première difficulté tient à l'usage conjoint par Reid de deux conceptions bien différentes du sens commun : une conception intuitionniste qui assimile le sens commun à un ensemble d'intuitions primitives et de "premiers principes" évidents par eux-mêmes ; une conception pragmatique qui voit dans le sens commun une sensibilité aux normes, le plus souvent implicites, de la pratique et de la communication. Dans le cadre de la conception pragmatique, une seconde difficulté tient à l'identification tacite entre deux argumentations dialectiques qu'on peut appeler, en modifiant un vocabulaire issu de la Nouvelle rhétorique, "rétorsion directe" et "rétorsion indirecte". La dernière partie de l'étude s'appuie sur des distinctions proposées par John Mackie, pour critiquer la portée de la réfutation par rétorsion directe.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00264778
Contributor : Laurent Jaffro <>
Submitted on : Monday, May 12, 2008 - 5:28:09 PM
Last modification on : Saturday, May 11, 2019 - 8:28:06 AM
Long-term archiving on : Tuesday, September 21, 2010 - 4:56:30 PM

File

Jaffro_Festschrift_Deleule3.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00264778, version 2

Collections

Citation

Laurent Jaffro. La rétorsion du sens commun et la possibilité du scepticisme. Contre Reid. M. Cohen-Halimi et H. L'Heuillet. Comment peut-on être sceptique ?, Honoré Champion, pp.93-116, 2010. ⟨halshs-00264778v2⟩

Share

Metrics

Record views

412

Files downloads

352