Les causes du suicide : pathologie individuelle ou sociale? Durkheim, Halbwachs et les psychiatres de leur temps (1830-1930)

Résumé : Cet article interroge un des fils conducteurs du Suicide, à savoir la volonté de Durkheim de démontrer l'inutilité scientifique et même l'erreur intellectuelle que constituerait l'explication du geste suicidaire par l'observation des motifs conscients des individus. Nous revenons d'abord en détail sur la façon dont, dans ce but, Durkheim critique les thèses psychiatriques. Nous concentrant ensuite sur la façon dont il se représente l'action contraignante de la société sur les individus, nous analysons l'influence de cette conception sur la typologie des suicides, les limites de certaines de ses explications et l'existence de certains “arrangements statistiques”. Enfin, nous examinons la façon dont, plus de trente ans après, Halbwachs parvient largement à résoudre ces difficultés en abandonnant les postulats théoriques que Durkheim avait placés au coeur de sa démonstration. Nous terminons en suggérant que les limites du Suicide ont une portée à la fois historique et pédagogique.
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00130224
Contributor : Marc Renneville <>
Submitted on : Tuesday, November 1, 2016 - 2:57:20 PM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 1:37:40 AM
Long-term archiving on : Tuesday, March 14, 2017 - 11:28:08 PM

File

Suicide.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Laurent Mucchielli, Marc Renneville. Les causes du suicide : pathologie individuelle ou sociale? Durkheim, Halbwachs et les psychiatres de leur temps (1830-1930). Deviance & Societe, Medecine et Hygiene, 1998, 22 (1), pp.3 - 36. ⟨10.3406/ds.1998.1647⟩. ⟨halshs-00130224⟩

Share

Metrics

Record views

1446

Files downloads

3170