L'intégration en question : territoires et construction des groupes

Résumé : Le paradigme de l'intégration des immigrés, tel qu'il s'est développé dans les sciences sociales françaises, ne permet pas de rendre compte de toute la complexité des modalités de production des appartenances collectives. En contenant l'analyse au niveau de l'organisation politique, on ne peut que constater des écarts entre les procédures qui tendent à clore les groupes et à les unifier à partir d'un appareillage institutionnel et la façon dont les acteurs tracent les limites de leurs appartenances, les déplacent et les négocient selon les circonstances et les contextes dans lesquels ils sont engagés. Les différentes approches de terrain présentées ici privilégient l'observation des relations sociales attachées à des territorialités où s'actualisent des logiques d'identification et conduisent in fine à un réexamen de la problématique de l'intégration.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Gilles Ferréol. Rapport à autrui et personne citoyenne, Presses Universitaires du Septentrion, pp.215-234, 2002, Sociologie
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00083013
Contributeur : Christian Rinaudo <>
Soumis le : jeudi 29 juin 2006 - 11:22:51
Dernière modification le : vendredi 4 janvier 2019 - 17:32:55
Document(s) archivé(s) le : vendredi 13 mai 2011 - 23:16:35

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00083013, version 1

Citation

Marie-Antoinette Hily, Christian Rinaudo. L'intégration en question : territoires et construction des groupes. Gilles Ferréol. Rapport à autrui et personne citoyenne, Presses Universitaires du Septentrion, pp.215-234, 2002, Sociologie. 〈halshs-00083013〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

347

Téléchargements de fichiers

229