Militaire et chercheur : que taire, que dire de la grande muette ? : La restitution comme aide à la compréhension et non comme finalité.

Résumé : La restitution est souvent envisagée comme un temps séparé de la recherche, concrétisé par le retour des résultats de l’enquête aux enquêtés, faisant intervenir le chercheur dans une position d’expert. Généralement pensée en amont du travail d’enquête et du terrain, une réflexion sur la restitution introduit donc obligatoirement un aller-retour constant entre objectif de la recherche et méthode employée, donc de ce qui relève du possible au terrain. Elle met en exergue la zone de tension existant entre la volonté du chercheur et les contraintes du terrain. Lorsque l’espace sociale qu’il souhaite étudier s’avère être l’institution militaire et qu’il en est lui même un membre, il peut se trouver tiraillé entre les impératifs de la restitution scientifique et l’obligation de retenue. Cette communication illustrera donc les contraintes vécues à la place de chercheur et de militaire.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01535863
Contributor : Arthur Oldra <>
Submitted on : Friday, October 12, 2018 - 10:29:39 AM
Last modification on : Saturday, October 13, 2018 - 1:16:32 AM
Long-term archiving on : Sunday, January 13, 2019 - 12:51:10 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01535863, version 1

Collections

Citation

Arthur Oldra. Militaire et chercheur : que taire, que dire de la grande muette ? : La restitution comme aide à la compréhension et non comme finalité.. Médiation scientifique : retour aux enquêtés, problèmes et enjeux de la restitution des travaux scientifiques., Nov 2016, Pessac, France. ⟨hal-01535863⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

33