Ambiguïtés de la société de l’information et ambivalences de la société civile : le révélateur SMSI

Meryem Marzouki 1
1 NPA - Networks and Performance Analysis
LIP6 - Laboratoire d'Informatique de Paris 6
Résumé : Depuis plusieurs années, les discours critiques sur la notion de société de l’information – cette « appellation non contrôlée », pour reprendre l’expression d’Armand Mattelart (2000a) – ne manquent pas. Ils pointent ses ambiguïtés et ses présupposés idéologiques, et tentent de déconstruire les représentations du monde imposées par ses promoteurs. En 2005, deux ouvrages collectifs ont notamment été publiés sous forme de glossaires critiques des notions principales véhiculées à travers le vocable de « société de l’information ». L’un se veut plus institutionnel (Commission nationale française pour l’UNESCO, 2005), l’autre témoigne plutôt de l’expérience empirique de la plupart de ses auteurs (Ambrosi et al., 2005). Si le premier se donne prudemment comme objectif de « montrer combien est complexe l’espace dans lequel le débat se déploie aujourd’hui et de contribuer à en dévoiler certains aspects méconnus » (p. 10), le second affiche plus volontiers et assume son parti pris idéologique. Malgré une posture critique revendiquée dans les deux cas, les deux ouvrages se présentent néanmoins comme accompagnant les discussions du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), et ont été publiés à l’occasion du Sommet de Tunis en novembre 2005. L’antienne revêt en effet suffisamment d’enjeux politiques sur le terrain pour qu’un Sommet des Nations Unies lui ait été consacré. En nous appuyant sur des observations que nous avons conduites pendant plus de trois ans, durée des travaux du SMSI (de juillet 2002 à novembre 2005), nous montrerons combien le Sommet a été le reflet des confusions et paradoxes véhiculés par le vocable « société de l’information ». Nous tenterons également d’ouvrir de nouvelles perspectives, ou plutôt de susciter de nouvelles interrogations, non pas sur la « société de l’information » en tant que telle, mais sur l’une des conséquences importantes du SMSI, qui se traduit par la délégitimation des acteurs sociaux organisés ne trouvant plus leur place dans ce cadre.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Eric George; Fabien Granjon. Critiques de la société de l’information, L'Harmattan, pp.69-87, 2008, 978-2-296-07031-8. 〈http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=27429〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01295054
Contributeur : Meryem Marzouki <>
Soumis le : mercredi 30 mars 2016 - 12:19:13
Dernière modification le : jeudi 22 novembre 2018 - 14:30:24

Identifiants

  • HAL Id : hal-01295054, version 1

Collections

Citation

Meryem Marzouki. Ambiguïtés de la société de l’information et ambivalences de la société civile : le révélateur SMSI. Eric George; Fabien Granjon. Critiques de la société de l’information, L'Harmattan, pp.69-87, 2008, 978-2-296-07031-8. 〈http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=27429〉. 〈hal-01295054〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

86