s'authentifier
version française rss feed
HAL : halshs-00499666, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
STUDIA UNIVERSITATIS BABEŞ-BOLYAI, PHILOLOGIA LV, 1 (2010) 31-52
LE TRAITEMENT MÉDIATIQUE DES SUICIDES À FRANCE TÉLÉCOM DE MAI-JUIN À MI-AOÛT 2009: LA LENTE ÉMERGENCE DE LA RESPONSABILITÉ DU MANAGEMENT DANS LES SUICIDES EN LIEN AVEC LE TRAVAIL
Alain Rabatel 1
(2010)

Cet article analyse la couverture médiatique des suicides à France Télécom. Le corpus correspond à un « moment discursif » particulier, de mai-juin 2009 jusqu'à la mi-août 2009 : la couverture médiatique se limite à une confrontation de points de vue qui se neutralisent. L'article dégage trois scénographies énonciatives qui mettent en scène l'événement et pèsent sur sa compréhension, la direction minimisant ses responsabilités et mettant en avant l'argument d'une absence de causalité directe entre travail et suicide, alors que les syndicats ne posent pas la question des responsabilités en ces termes. Ce face-à-face, représenté en extériorité, nourrit l'imaginaire social d'un jeu de rôles et entretient l'idée que sur de tels drames, les responsabilités sont impossibles à déterminer. L'article revient ensuite sur les liens entre les suicides et des phénomènes connexes qui relèvent des souffrances sociales au travail, montrant comment la presse assume ses responsabilités en dépassant l'émotion et le pur et simple compte rendu de positions antagonistes.
1 :  Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations (ICAR)
CNRS : UMR5191 – Université Lumière - Lyon II – Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines – INRP – École Normale Supérieure (ENS) - Lyon
Sciences de l'Homme et Société/Linguistique

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication
Mots clés : scénographie énonciative – représentation en extériorité – neutralisation des positions antagonistes – émotion – responsabilité
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
110-2010-SUBB_LV-1-Cluj-Rabatel.pdf(171.9 KB)