s'authentifier
version française rss feed
HAL : halshs-00483294, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Cités, 39 (2009) 67-80
De la surveillance à la veille
Louise Merzeau 1
(10/2009)

Nouvelle monnaie d'une économie de l'attention, les traces numériques induisent des formes de contrôle inédites, qui relèvent à la fois de la surveillance et de l'autodétermination. Pour normaliser les trafics d'identifiants, il faut tenir compte du fait que les individus ne veulent plus renoncer à s'exposer et à étendre leurs relations. Les asymétries ne disparaissent pas, mais la traçabilité réticulaire repose de moins en moins sur des appareils en surplomb, et de plus en plus sur des systèmes de veilles horizontales.
1 :  Traitement et Appropriation des Connaissances par les TIC (TACTIC)
Université Paris X - Paris Ouest Nanterre La Défense : EA1738
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication

Sciences de l'Homme et Société/Philosophie

Sciences de l'Homme et Société/Science politique
identité numérique – traces – traçabilité – surveillance – veille – liberté – mémoire – profil
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
CITES-MERZEAU.pdf(175.8 KB)