s'authentifier
version française rss feed
HAL : halshs-00122412, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Arnold Van Gennep, Traité comparatif des nationalités (1922) (1995) VII-XXIV
Préface
Jean-François Gossiaux 1
(1995)

La bibliographie d'Arnold Van Gennep (1873-1957), si l'on se limite à ce qui concerne précisément l'ethnologie, se divise en deux parties homogènes et chronologiquement bien distinctes, la première tournée vers les sociétés lointaines et "primitives", la seconde entièrement occupée par l'étude des populations rurales les plus proches. Le Traité comparatif des nationalités, publié en 1922, se situe à la charnière de ces deux époques. A la première, il emprunte des exemples, des références à des peuples exotiques; de la seconde il annonce les terrains par des allusions à des coutumes, à des faits linguistiques, au folklore de la France. Pour l'essentiel, cependant, l'argumentation s'appuie sur des faits tirés des sociétés européennes, notamment d'Europe centrale et orientale. Géographiquement, l'ouvrage fait donc figure de transition entre l'exotisme des premiers travaux et le provincialisme des derniers. Le tome un, intitulé Les éléments extérieurs de la nationalité, devait constituer le premier volume d'une trilogie qui aurait également compris La formation de la nationalité et La vie des nationalités. Les deux derniers volumes ne parurent jamais.
1 :  Laboratoire d'anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS)
CNRS : UPR9037
Sciences de l'Homme et Société/Anthropologie sociale et ethnologie
Arnold Van Gennep – Europe – folklore – Traité des nationalités 1922 – nationalités
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
JFGossiaux_2005_PrefaceVanGennep.pdf(203.5 KB)