submit
english version rss feed
HAL: halshs-00005901, version 1

Detailed view  Export this paper
Paroles nomades. Écrits d'ethnolinguistique africaine en hommage à Christiane Seydou, sous la direction de Jean Derive & Ursula Baumgardt (2005) 47-70
Retour sur le dossier H
Dominique Casajus 1
(2005)

Les travaux de Milman Parry et Albert Lord sur Homère puis sur les bardes serbo-croates ont initié un mouvement d'idées et de recherches connu dans le monde anglo-saxon sous l'appellation de Oral-Formulaic Theory. Peut-être à cause de son dogmatisme excessif, cette théorie avait à peu près disparu du paysage universitaire depuis une vingtaine d'années. Or des travaux récents montrent que les hellénistes sont en train de reprendre sur nouveaux frais l'examen des propositions de Parry et Lord. L'auteur souhaite intervenir en anthropologue dans ce débat renaissant.
La matière de cet article a été intégrée à un ouvrage publié en 2012 par CNRS Éditions, L'aède et le troubadour (Voir extrait dans : http://vitrine.edenlivres.fr/publications/17164-l-aede-et-le-troubadour).
1:  Centre d'Etudes des Mondes Africains (CEMAf)
CNRS : UMR8171 – Université Paris I - Panthéon-Sorbonne – Université de Provence - Aix-Marseille I – École Pratique des Hautes Études [EPHE]
Humanities and Social Sciences/Social Anthropology and ethnology

Humanities and Social Sciences/Literature

Humanities and Social Sciences/Classical studies
Homère – Parry – diction – rythme – théorie orale-formulaire – épopée – poésie – mémoire – prosodie
Attached file list to this document: 
PDF
Casajus_dossierH_2005.pdf(194.2 KB)