Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Who sells to whom in the suburbs? Home price inflation and the dynamics of sellers and buyers in the metropolitan region of Paris, 1996-2012

Résumé : L'inflation immobilière est devenue un facteur essentiel des inégalités : la hausse des prix a en effet été plus rapide que celle des revenus dans la plupart des métropoles post-industrielles. Dans un contexte d'inflation continue des valeurs immobilières depuis deux décennies dans la région Ile-de-France, l'analyse des dynamiques des prix immobiliers vise à mieux saisir les processus de ségrégation socioéconomique. L'article propose une analyse spatiale des dynamiques de ségrégation résultantes de cette inflation, en analysant les prix et les données sur les acquéreurs et les vendeurs. A partir d'interpolations et d'analyses multivariées, on présente une analyse spatiale des données des transactions de la Chambre des Notaires (1996-2012): 159,000 transactions dans le périurbain, pour les maisons individuelles, sont analysées. Sont analysées la dynamique spatiale des prix, ainsi que les trajectoires locales socio-professionnelles des acquéreurs-vendeurs, c'est-à-dire le solde entre le nombre d'acquéreurs et de vendeurs par catégorie socioprofessionnelle. La méthode vise une cohérence avec la structure spatiale fragmentée du périurbain : afin de neutraliser les biais (MAUP), on utilise une grille de 1 km pour l'interpolation des variables, et celle-ci repose sur une matrice des distances-temps. Les résultats sont de trois ordres. D'une part, la dynamique de professionnalisation (solde positif de CPIS, professions intermédiaires et employés) explique la structure spatiale de l'accession et de l'achat dans le périurbain, les retraités étant plutôt vendeurs et sortant du marché. D'autre part, l'inflation des prix se traduit par des dynamiques divergentes, entre des contextes d'appréciation et d'accumulation ; et des contextes locaux de dépréciation relative, critiques pour les propriétaires. Enfin, la maturité de la périurbanisation produit des formes d'appariement variées, qui ne reposent pas sur l'opposition cadres-ouvriers, mais sur une grande diversité des contextes. L'exposé d'agenda de recherche conclut la contribution. Inégalités spatiales; ségrégation; parcours résidentiel ; marché immobilier, financiarisation et ; accession à la propriété; Analyse de données géoréférencées; SIG; Enquête statistiq par questionnaire sondage ;; ; ;, ;; ; ; GIS; ; trajectories of households; ; survey
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [118 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01968663
Contributeur : Renaud Le Goix <>
Soumis le : lundi 1 avril 2019 - 12:00:12
Dernière modification le : mardi 12 mai 2020 - 15:42:14
Document(s) archivé(s) le : mardi 2 juillet 2019 - 13:37:57

Fichier

journal.pone.0213169.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage selon les Conditions Initiales 4.0 International License

Identifiants

Citation

Renaud Le Goix, Timothée Giraud, Robin Cura, Thibault Le Corre, Julien Migozzi. Who sells to whom in the suburbs? Home price inflation and the dynamics of sellers and buyers in the metropolitan region of Paris, 1996-2012. PLoS ONE, Public Library of Science, 2019, 14 (3), pp.e0213169. ⟨10.1371/journal.pone.0213169⟩. ⟨halshs-01968663v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

283

Téléchargements de fichiers

629