P. Muller, Les politiques publiques entre secteurs et territoires », Politiques et management public, vol.8, pp.19-33, 1990.

P. Sabatier and H. Jenkins-smith, Policy change and learning : An advocacy coalition approach, vol.290, 1992.

H. Leitner, « Cities in pursuit of economic growth. The local state as entrepreneur, Political Geography Quaterly, vol.9, pp.146-170, 1990.

M. Goodwin, S. Duncan, S. Halford-;-martin-jones, ;. Cités-par-bernard-jouve, and . Le, Polical Rescaling » » pour théoriser l'Etat et la compétition territoriale en Europe, Stéphane Nahrath, Action publique et changements d'échelles : les nouvelles focales du politique, vol.11, pp.45-56, 1993.

N. Brenner, « Urban governance and the production of new state spaces in western Europe, Review of international Political Economy, vol.11, pp.447-488, 1960.

A. Faure and P. Muller, « Introduction générale. Objet classique, équation nouvelle

, Action publique et changements d'échelles : les nouvelles focales du politique, p.9, 2007.

P. Muller, , p.290, 1992.

. Ibid, . Et-pierre, and . Muller, art. cit, p.28, 1990.

, Pour une analyse plus détaillée, voir notamment Christian Lefèvre, Gouverner les métropoles, p.28, 2009.

P. Estèbe, Gouverner la ville mobile, pp.17-44, 2008.

R. Wood, Metropolitan governement 1975 : an extrapolation of trends : the new metropolis : Greenbelt, grassroots or Gargantua ? », American political Science Review, vol.52, pp.108-122, 1958.

V. Ostrom, C. Tiebout, and R. Warren, « The organization of government in metropolitan areas : a theorical inquiry, American Political Science Review, vol.55, pp.831-842, 1961.

P. Estèbe, , p.46, 2008.

M. Talandier and L. Davezies, , pp.110-113, 2009.

R. Cantillon, Essai sur la nature du commerce en général, 1952.

M. Talandier, , p.110, 2009.

L. Davezies, La diversité du développement local dans les villes françaises, rapport à la DATAR, vol.60, 2003.

L. Davezies, , 2008.

M. Talandier, , p.121, 2009.

D. Davezies and M. Talandier, L'émergence de systèmes productivo-résidentiels. Territoires productifs -territoires résidentiels : quelles interactions ?, p.11, 2014.

R. Brunet and . Ibidem, , p.130

M. Lussault, Christine Chivallon, Pascal Ragouet, Michaël Samers, Discours scientifiques et contextes culturels des Géographies françaises et britanniques, épreuve postmoderne, pp.225-251, 1999.

, Il se donnait bien comme objectif de dépasser les mécanismes purement « spatiaux » de compréhension des espaces comme le confirme d'ailleurs la précédente citation : pour lui, il ne s'agissait pas de « proposer des solutions techniques dans un esprit positiviste désuet, mais de pousser aussi loin que possible du côté de l'analyse, en en sachant les limites, afin d'éviter les abus et les facilités du discours irréfutable et subjectif, p.130

R. Brunet, Raisons et saisons de géographe », Géocarrefour, n° 1, vol.78, pp.13-18, 2003.

O. Orain, . Du, ». Et-du-pluralisme, and L. Blog-d'olivier-orain,

F. Leloup, « Le développement territorial et les systèmes complexes : proposition d'un cadre analytique », Revue d'Économie Régionale et Urbaine, pp.687-705, 2010.

, Les développements suivants sont essentiellement issus de ma thèse de doctorat : Philippe Thiard, op. cit, pp.137-142, 2001.

, Les systèmes en géographie, pp.354-356

». France, M. In, and . Berger, Effets de débordement, polarisations économiques et stratégies d'acteurs en Ile-de-France et dans le Bassin parisien, Rapport final, programme « Organisation de l'espace urbain et dynamiques économiques, PUCA, vol.306, 2006.

P. Thiard and M. Berger, « Le polycentrisme de l'aire métropolitaine de Paris : rhétorique de la planification territoriale ou organisation métapolitaine de l'espace ? », Territoires en mouvement, pp.3-14, 2006.

P. Thiard, . Champagne-ardenne, and . Picardie, la compétitivité et l'attractivité sont-elles une référence pertinente pour les politiques de développement économique territorial ? », in Cahiers de l'IATEUR, n° 18-19, « La Champagne-Ardenne et la Picardie face aux défis de l'attractivité et de la compétitivité des territoires, pp.59-70, 2008.

P. Thiard,

, 148) et ayant conduit à la disparition programmée des petits bassin de main-d'oeuvre pourtant révélateurs de systèmes locaux d'activité parfois très intégrés -Cf. Pascal Troufleau, « Spécificités de l'organisation spatiale des bassins de main-d'oeuvre et d'emploi des petites villes, Critère imposé par une circulaire ministérielle du 23 septembre 1982 (voir à ce sujet Philippe Thiard, vol.578, pp.379-395, 1994.

, Christel Aliaga (Coord.), op. cit, p.54, 2015.

, Au sens que, dans ces espaces d'intégration, tout travailleur peut, sans envisager de migration résidentielle, trouver un emploi et exercer une activité professionnelle correspondant d'une part à ses aptitudes et d'autre part aux besoins « en force de travail

P. Thiard, , 2003.

I. Oreac, Les bassins d'emploi de la région Centre, Orléans, 1979.

M. Vanier, , 2015.

M. Vanier, , p.12, 2008.

. Ibidem, , p.45

, ressources, capital, travail, information étant d'emblée intégrés -voire digérés -par les processus politiques et sociaux qui les mobilisent. Il repose enfin sur des systèmes de représentation et d'action qui sont tout autant considérés comme parties prenantes de la cinématique d'ensemble et des dynamiques spatiales que les forces économiques et sociales. L'approche holistique, par la révélation des résultats du fonctionnement du système et de sa transformation, permet ainsi de s'épargner un travail d'analyse complexe à partir des composants élémentaires que celui-ci met en jeu, les qualités dominantes du système, les forces internes et externes qui l'animent et qui forment les trajectoires dynamiques, Ibidem. nécessairement dominant dans la cybernétique et la dynamique de l'ensemble)

, L'urbanisation et la mondialisation y sont posées comme intinsèquement liées, cette dernière s'exprimant précisément par l'urbanisation : « L'urbanisation est bien un phénomène global, qui concerne toutes les échelles. Pour autant, l'urbain n'est pas un sousproduit de la ''globalisation'', mais un vecteur principal de la construction du monde. La mondialisation, c'est-à-dire institution du monde comme espace social d'échelle planétaire, se déploie par et pour l'urbanisation » 2 . Ce premier postulat est suivi d'un second qui voit, au sein des processus d'urbanisation, la métropolisation comme le front avancé de ce déploiement de la mondialisation dans et par l'urbain : « La métropolisation apparaît souvent [?] comme une réponse d'adaptation aux contraintes de l'urbanisation mondialisatrice » 3 . Urbanisation et métropolisation sont ainsi les deux traductions spatiales complémentaires d'un processus d'essence principalement économique, la globalisation qui, en tant que système d'énergie, conditionne la cinématique du système urbain mondial dont le réseau des métropoles françaises est partie prenante. Les qualités de ce système, résultats tant de sa structure fonctionnelle que de sa dynamique, sont décrites par Michel Lussault comme autant de « processus qui permettent d'indexer les différentes évolutions constatées » 4 , c'est-à-dire de décrire en substance les paramètres qui spécifient ses trajectoires de développement. Celle-ci sont énumérées sous la forme des tendances suivantes : l'hyperspatialisation, l'illimitation, la mobilisation, la numérisation, la séparation, l'individualisation, l'individuation, l'actorialisation et l'environnementalisation, L'exemple du réseau des métropoles françaises dans l'économie-monde offre ainsi une illustration intéressante de cette méthode qui permet d'esquisser une lecture du développement croisant potentiellement organisation spatiale, système d'énergie et gouvernance. La cinématique de ce système, décrit également comme « l'urbain-métropolisé français », a été proposée par Michel Lussault dans plusieurs synthèses des travaux de prospective menés en, 2009.

, L'hyperspatialisation est probablement la qualité la plus proprement économique de l'urbain en ce que celui-ci combine accumulation (de valeur), surabondance (de biens

M. Lussault, «. L'urbanisation, ». Du-monde, I. Datar, «. Aménager-le et al., , pp.59-69, 2010.

M. Lussault, urbain-métropolisé français dans la mondialisation -état des lieux et problématiques », in DATAR, « Des systèmes spatiaux en perspective, pp.11-26, 2011.

M. Lussault, urbain-métropolisé français dans la mondialisation -Processus et scénarios », in DATAR, « Des systèmes spatiaux en prospective, pp.11-37, 2011.

M. Lussault, DATAR, p.59, 2010.

M. Lussault, DATAR, p.15, 2011.

M. Lussault, DATAR, p.13, 2011.

, Les deux notions-clés d'espacement et de distance qui commandent l'organisation de l'espace n'opèrent l'essentielle de leur influence, en termes de cinématique ou d'équilibre dynamique de cette organisation, qu'à travers « le jeu combiné des masses et des distances » 1 . En d'autres termes, « l'hypothèse fondamentale des lois de l'espace est qu'elles se fondent sur la gravitation. Tout se passe ''comme si

, Découle de la gravitation « l'introduction de discontinuités radicales dans l'espace, qui 'espace qui sont « toujours duelles », c'est-à-dire qu' « au sens banal du mot l'espace a des structures matérielles, et même visibles, c'est-à-dire des objets arrangés : des terrains, des constructions, des équipements, des? infrastructures, dans leur configuration, dans leur dessin

G. Benko, Géographie des technopoles, vol.223, 1991.

P. Thiard and M. Berger, « Le polycentrisme de l'aire métropolitaine de Paris : rhétorique de la planification territoriale ou organisation métapolitaine de l'espace ? », Territoires en mouvement, pp.3-14, 2006.

P. Beckouche, F. Damette, and E. Vire, Géographie économique de la Région parisienne, Direction Régionale de l'Équipement d'Île-de-France, Mobilités et polarisations : vers des métropoles polycentriques, vol.139, 1997.

F. Gilli, L. Desserrement-de-l'emploi-dans-la-région-urbaine-de, and P. , Ludovic Halbert, Densité, desserrement, polycentrisme et transformation économique des aires métropolitaines. Interpréter la concentration des activités d'intermédiation dans la zone centrale de la région francilienne, vol.126, 1975.

, Etre ou ne pas être métropole, ville moyenne, frange périurbaine, marge rurale comme le rappelait déjà Roger Brunet, il y a près de trente ans : « Le descriptif n'est déjà pas si simple. L'interprétatif est difficile. Le prédictif est pour l'essentiel au-delà de la science, trop humaine. Le normatif n'est pas de son domaine » 1 . Mais c'est tout l'art d'une évaluation des territoires, à laquelle la géographie est précisément invitée et à laquelle, volontairement ou non, elle finit par contribuer, que de proposer de telles caractérisations des stratégies territoriales, au gré de certaines expertises ou travaux prospectifs, toujours discutables néanmoins dans leurs apports. Car l'ordre hiérarchique n'est pas anodin : il commande l'analyse politique comme l'analyse économique du développement territorial en spécifiant le champ des possibles de l'action, en fonction des qualités attachées à tel ou tel niveau de l'organisation spatiale, dans un contexte donné. Grâce au détour géographique, l'exercice typologique des formes d'action publique qui ne définit le plus souvent le développement qu'en consistance gagne alors en substance, ce dont témoigne assez bien les exercices de prospective de Territoires 2040, par exemple. L'examen attentif du régime spatial et du régime territorial d'une action de développement, à l'aune des lois d'organisation de l'espace et notamment du principe de hiérarchie des agglomérations humaines, permet bien d'évaluer le champ pratico-réflexif ainsi mobilisé, elle offre des instruments conceptuels qui permettent d'évaluer la pertinence relative d'un mode de territorialisation. Le premier d'entre eux réside dans l'ordre hiérarchique : dans la grande famille des systèmes spatiaux, le rang compte

, Mais plus précisément, c'est de métasystème qu'il s'agit avant tout en « géographie du développement territorial », car tout système de celles, assez structurantes a priori (mais sans exclusive) des relations domicile-travail -pour déboucher, par agrégation, sur un ensemble fonctionnel plus vaste -à partir d'activités de commandement ou de relais de services par exemple -, comme j'ai pu le faire dans mes travaux sur le Bassin parisien 1 , ou que l'on privilégie une construction plus holistique des méga/méta-systèmes, Le second instrument conceptuel est bien celui du système. Ce dernier n'est pas vraiment la traduction d'une loi d'organisation de l'espace mais plutôt un paradigme transdisciplinaire emprunté à bon escient pour dire ce qui dans les arrangements spatiaux « fait système » (au croisement de l'économique, du politique, du social -hérité -et du naturel)

, Embarqué dans un tel exercice, qui est autant du registre de l'analyse scientifique que de celui de l'expertise, le géographe confronté à ce « bouger d'échelle » explore alors les espaces solitaires d'une spéculation pas forcément gratuite, mais en tout cas jalonnée des formes territoriales elles-mêmes issues d'un exercice d'identification, a priori, des représentations spatiales les plus appropriées. Travailler sur le Bassin parisien à la suite des politiques nationales d'aménagement qui, des années 1960 aux années 1990, en ont fait leur cible, revient ainsi à repérer la multitude de représentations (d'inspiration culturelle, historique, fonctionnaliste ou naturaliste) 2 qui, au cours du temps, ont armé un régime territorial d'action publique certes daté, mais un temps fécond et opératoire. Constater le passage de cette territorialisation particulière à la territorialité métropolitaine du Grand Paris, nouveau « bouger d'échelle » qui a été assez peu commenté, revient à apprécier les nouvelles représentations territoriales ou territorialités à l'oeuvre, tout autant qu'à changer de méta-système pour un autre, Mais le passage du système au méta-système ou la construction méta-systémique -si on veut bien l'appeler ainsi -est à peine de l'ordre du positionnement scientifique

, Et au-delà du bricolage, la politisation même des catégories, notions et concepts « scientifiques » sur lesquels l'action Conclusion générale Le développement territorial n'est donc pas un concept transdisciplinaire. Cette affirmation est naturellement de l'ordre de l'évidence et presque sans surprise, en raison de ses origines? essentiellement disciplinaires. Car le développement territorial est bien d'abord un mot d'économiste : forgé dans les années 1970 comme un modèle alternatif de croissance de type communautaire, s'appuyant sur des ressources mobilisées dans un cadre collectif et visant à la satisfaction des besoins humains fondamentaux, il a longtemps été décliné en une multitude de synonymes plus ou moins interchangeables (développement « agropolitain » de Friedmann, développement autocentré, développement endogène, développement local?) dont la caractérisation était d'abord de faire reposer la création de richesses et les processus de production sur des agents qui, de manière prépondérante, n'étaient pour une fois ni l'Etat, ni les entreprises. Social et politique dans ses fondements, il a pourtant peu débordé vers d'autres disciplines comme la géographie, la sociologie et la science politique qui, progressivement, en ont fait toutefois un de leurs centres d'intérêt. Sa diffusion hors du champ de l'économie n'a pas abouti à sa clarification : au sein même de cette discipline, les économistes spatiaux se sont peu à peu divisés sur le sens à lui conférer, certains, plus fidèles à l'orthodoxie, y voyant d'abord un état mesurable par des agrégats macroécononomiques quantifiables à des échelles subnationales quand d'autres -les premiers économistes territoriaux -, l'assimilaient surtout au résultat d'une action principalement économique émanant d'une communauté, dans la continuité des premières définitions forgées à la fin des années 1970. C'est cette dimension actantielle qui a peu à peu intéressé les politistes, assez tardivement d'ailleurs -dans les années 1990 en France -, sans qu'ils ne s'en emparent d'ailleurs vraiment, à l'exception de quelques chercheurs spécialisés dans le champ de l'action locale qui y virent surtout, à l'instar d'Alain Faure, une figure rhétorique de plus en plus mobilisée -de manière assez contingente toutefois -par les élus locaux. En regard, les géographes ont adopté principalement une position distanciée, indifférente ou neutre, se contentant d'adhérer à l'orthodoxie économiste, en y voyant essentiellement un état (économique et social), manifesté par un stade supérieur de croissance et issu lui-même d, Se trouve ainsi largement confirmée la dimension cognitive incontournable des approches réflexives par lesquelles le développement territorial, dans sa dimension politique, se caractérise. Les régimes -pratico-réflexifs -sur lesquels il se fonde (et notamment le régime spatial et le régime territorial) puisent largement dans des catégories d'analyses bricolées -le terme ne vaut pas seulement, de notre point de vue, pour les modes d'action qui ne seraient pas stato-centrés, contrairement à ce qu'affirme Alain Faure, mais peut aussi bien s'appliquer aux référentiels de certaines politiques publiques nationales, d'aménagement notamment, d'où l'idée de fatras développée par Gilles Massardier à propos de l'aménagement du territoire

, Le déverrouillage de cette situation figée peut passer, comme on l'a vu, par un détour plus approfondi que de coutume par la science politique, pour un concept qu'économistes, aménageurs et urbanistes se sont souvent appropriés de manière quasi-exclusive. L'entrée que nous avons privilégiée dans cette analyse aura été celle de l'approche cognitive des politiques publiques, qui constituait un corpus théorique parmi d'autres, mais dont le déploiement nous est apparu très vite en mesure d'ouvrir le dialogue avec certaines théories économiques -comme la théorie de la régulation par exemple -tout en proposant -telle développement territorial, tant dans ses formes que dans ses résultats, eux-mêmes illustratifs de ses infinies variations locales

A. , ni le résultat de la lecture épistémologique que l'on peut en faire -, le développement territorial est-il un concept interdisciplinaire dont la pertinence intellectuelle -voire pratico-réflexive (c'était bien la question de départ) -découlerait précisément du croisement méthodologique des disciplines qui le mobilisent ? La réponse est affirmative, assurément, l'analyse de système des géographes présentant précisément cet intérêt de dissocier système d'énergie -d'essence économique -, commande du système -d'essence politique -et arrangement spatial -d'essence géographique -et d'offrir ainsi un cadre à l'exercice méthodique de l'interdisciplinarité. Celle-ci ne peut toutefois être autre chose qu'idiographique, toute montée en généralité impliquant nécessairement -approche nomothétique oblige -de se « repolariser » sur l'une ou l'autre de ces sciences

, « Ce que j'ai appelé dans Les mots et les choses, épistémè, n'a rien à voir avec les catégories historiques

, J'entends tous les rapports qui ont existé à une certaine époque entre les différents domaines de la science

, Ce sont tous ces phénomènes de rapport entre les sciences ou entre les différents discours dans les divers secteurs scientifiques qui constituent ce que j'appelle épistémè d'une époque » -Michel Foucault, « La justice populaire, Dits et écrits I, 2 ième édition, 2015.

. Pour-thomas-kuhn, S. Thomas, and . Kuhn, commun ou non à plusieurs disciplines, est un « cadre qui définit les problèmes et les méthodes légitimes, et qui permet ainsi une plus grande efficacité de la recherche : un langage commun [qui] favorise la diffusion des travaux et canalise les investigations, La structure des révolutions scientifiques, réédition, vol.284, 2008.

E. Morin and . Sur, Carrefour des sciences, Actes du Colloque du Comité National de la Recherche Scientifique (« Interdisciplinarité »), p.29, 1990.

B. Acadie, Evaluation des contrats d'agglomération. Synthèse, Diact, avril, vol.26, p.p, 2006.

N. Adams and G. Cotella, Territorial development, cohesion and spatial planning, éd. Routledge, vol.457, 2011.

, Développement local et initiatives, ADELS, vol.286, 1985.

M. Aglietta, Régulation et crise du capitalisme. L'expérience des Etats-Unis, vol.334, 1976.

C. Aliaga, Une histoire des zonages supracommunaux définis à des fins statistiques », INSEE Méthodes, n°129, mars, vol.100, 2015.

R. Alsop, M. Bertelsen, and J. Holland, Empowerment in Practice : From Analysis to Implementation. Directions in Development, vol.371, p.p, 2006.

C. Alvergne and F. Taullèle, Du local à l'Europe. Les nouvelles politiques d'aménagement du territoire, vol.304, 2002.

C. Alvergne and P. Musso, Les grands textes de l'aménagement du territoire et de la décentralisation, vol.400, 2003.

A. Amat, Dir.), L'après-développement durable : espaces, nature, culture et qualité, vol.351

, Le territoire est mort. Vive les territoires ! Une (re)fabrication au nom du développement, éditions IRD, p.384, 2005.

G. Ardinat, G. De-la, and . Compétitivité, , vol.208, 2013.

F. Ascher, La société hypermoderne, vol.300, 2005.

J. Attali, Paris et la mer, La Seine est capitale, vol.193, 2010.

F. Auriac, Système économique et espace : le vignoble languedocien, Economica, vol.211, 1983.

P. Aydalot, Dynamique spatiale et développement inégal, Economica, vol.336, 1976.

P. Aydalot, E. Régionale, and . Urbaine, Economica, vol.487, 1985.

A. Azéma, Les schémas de services collectifs, vol.100

P. Bachelard, Les acteurs du développement local : contributions dédiées à Hubert Coudrieau, Paris, l'Harmattan, vol.190, 1993.

A. Bailly, Les concepts de la géographie humaine, vol.204, 1984.

A. Bailly, R. Ferras, and D. Pumain, Encyclopédie de géographie, Economica, vol.1132, 1992.

S. Banerjee and . Narrative, Interaction : a Constitutive Theory of Interaction and the Case of the All-India Muslim League, European Journal of International Relations, vol.4, pp.178-203, 1998.

F. Baraize, « La notion de secteur est-elle encore centrale ? La négociation du sens dans l'enseignement supérieur, Pôle Sud, vol.4, pp.107-122, 1996.

F. Baraize, Emmanuel Négrier (Dir.), L'invention politique de l'agglomération, Paris, l'Harmattan, vol.310, 2003.

Y. Barel, La reproduction sociale : systèmes vivants, invariance et changement, vol.558, 1973.

Y. Barthe, M. Callon, and P. Lascoumes, Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, vol.368, 2001.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01520224

L. Batsch, . Le-capitalisme-financier, L. Paris, . Découverte, and . Repères, , vol.128, 2002.

G. Baudelle and C. Guy, Bernadette Mérenne Schoumaker, Le développement territorial en Europe. Concepts, enjeux et débats, coll. Didact Géographie, éd, p.281, 2011.

P. Beckouche, C. Grasland, F. Guérin-pace, and J. Moisseron, Fonder les sciences du territoire, p.293, 2012.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-01005407

P. Beckouche, F. Damette, and E. Vire, Géographie économique de la Région parisienne, Direction Régionale de l'Équipement d'Île-de-France, vol.139, 1997.

D. Béhar, P. Estèbe, and «. , Etat peut-il avoir un projet pour le territoire », Annales de la recherche urbaine, vol.82, pp.80-91, 1999.

D. Béhar and J. Lévy, « Y a-t-il une bonne échelle locale ? » (entretien), Esprit, n° 412, pp.26-39, 2015.

D. Béhar and . Le, Enfin la pertinence ou peut-être la différenciation ? », Pouvoirs locaux, vol.107, pp.58-63, 2016.

M. Bellet and G. Colletis, Yannick Lung (éds), « Economie de proximités », Revue d'économie régionale et urbaine, n°3, numéro spécial, 1993.

G. Benko, Géographie des technopoles, vol.223, 1991.

G. Benko, Alain Lipietz (dir.), La richesse des régions. La nouvelle géographie socio-économique, vol.564, 2000.

M. Berger, Rapport final, programme « Organisation de l'espace urbain et dynamiques économiques, Effets de débordement, polarisations économiques et stratégies d'acteurs en Ile, vol.317, 2003.

R. Béteille, Une nouvelle approche géographique des faits migratoires : champs, relations, espaces relationnels », Espace géographique, vol.10, pp.187-197, 1981.

C. Bidéraray and S. Cadiou, Christine Pina (dir.), L'élu local aujourd'hui, vol.237, 2009.

F. Billard, É. Faure, and M. Marette, Guide du développement local : maîtrise d'ouvrage, méthodologies, expériences, vol.480, 1986.

B. Billaudot, Régulation et croissance : une macro-économie historique et institutionnelle, vol.306, 2001.

C. Blanc, L. G. Paris-du-21ième-siècle, . Paris, C. Le, and . Editeur, , vol.261, 2010.

C. Blanc, Pour un écosystème de la croissance : rapport au Premier ministre, Assemblée Nationale, vol.78, 2004.

J. Blanchard, , vol.444, 2011.

, Territoires institutionnels, territoires fonctionnels, vol.552, p.p, 2006.

L. Boltanski and E. Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme, Paris Gallimard, Tel, seconde édition, vol.971, 2011.

G. G. Borts and J. L. Stein, Economic Growth in a Free Market, vol.235, 1964.

O. Bouba-olga, Les nouvelles géographies du capitalisme. Comprendre et maîtriser les délocalisations, vol.240, 2006.

O. Bouba-olga and M. Grossetti, « Socio-économie de proximité », Revue d'économie régionale et urbaine, pp.311-328, 2008.

J. Bouinot and B. Bermils, La gestion stratégique des villes, vol.208, 1995.

J. Bouinot, La ville compétitive, les clefs de la nouvelle gestion urbaine, Economica, vol.180, 2002.

J. Bouinot, Débats, Chronique d'économie géographique, mis en ligne le 09 mars, Les pôles de compétitivité : le recours au modèle des clusters ? », Cybergeo : European Journal of Geography, 2007.

A. Bourdin, La métropole des individus, vol.256, p.p, 2005.

A. Bourdin and R. Prost, Projets et stratégies urbaines, regards comparatifs, vol.280, 2009.

L. Boussaguet, S. Jacquot, and P. Ravinet, Dictionnaire des politiques publiques, 3ième édition révisée et augmentée, vol.771, 2010.

L. Boussaguet and S. Jacquot, Pauline Ravinet (dir.), Une « French touch » dans l'analyse des politiques publiques ?, vol.440, 2015.

J. Boutinet, Anthropologie du projet, vol.300, 1990.

E. Bowen, L. Leamer, «. Sveikauskas, and . Multicountry, Multifactor Tests of the Factor Abundance Theory, American Economic Review, vol.77, pp.791-809, 1987.

R. Boyer, La théorie de la régulation : une analyse critique, vol.142, 1986.

R. Boyer and Y. Saillard, Théorie de la régulation, l'état des savoirs, nouvelle édition complétée, vol.592, 2002.

N. Brenner, « Urban governance and the production of new state spaces in western Europe, 1960.

, Review of international Political Economy, vol.11, pp.447-488, 2004.

R. Brunet, , vol.465, p.402, 1979.

R. Brunet, Géographie universelle. Mondes nouveaux, p.130, 1989.

R. Brunet and R. Ferras, Hervé Théry (Dir.), Les mots de la géographie, Dictionnaire critique, p.27, 1992.

R. Brunet, Raisons et saisons de géographe », Géocarrefour, n° 1, vol.78, pp.13-18, 2003.

J. M. Buchanan, The Return to Increasing Returns, Séance thématique. Les systèmes en géographie, pp.354-356, 1994.

A. Calvès, Empowerment'' : généalogie d'un concept clé du discours contemporain sur le développement, Tiers-Monde, vol.200, pp.735-749, 2009.

R. Camagni, « Compétitivité territoriale, milieux locaux et apprentissage collectif : une contreréflexion critique, pp.553-578

R. Camagni, Attractivité et compétitivité : un binôme à repenser », pp.11-15, 2005.

P. Campagne and B. Pecqueur, Une réponse émergente à la mondialisation, vol.268, 2014.

, Economie de la connaissance, une dynamique métropolitaine ?, vol.298, 2015.

, Cercle pour l'aménagement du territoire, La DATAR. 50 ans au service des territoires, Paris, La Documentation française, vol.245, 2016.

J. Charvet, p Jacques Chevallier, «L'intérêt général dans l'administration française, vol.368, pp.325-339, 1975.

C. Chivallon, P. Ragouet, and M. Samers, Discours scientifiques et contextes culturels Géographies françaises et britanniques à l'épreuve postmoderne, vol.327, 1999.

J. Chosson, Les générations rurales, vol.247, pp.1945-1990, 2003.

B. Claverie and . Pluri, inter-, transdisciplinarité : ou le réel décomposé en réseaux de savoir », Projectique, vol.1, pp.5-27, 2010.

G. Colletis and B. Pecqueur, Intégration des espaces et quasi-intégration des firmes : vers de nouvelles ressources productives ? », Revue d'économie régionale et urbaine, n° 3, pp.489-508, 1993.

G. Colletis and J. Gilly, Construction territoriale et dynamiques économiques », Sciences de la société, vol.48, pp.25-48, 1999.

G. Colletis and B. Pecqueur, « Révélation de ressources spécifiques et coordination située, Economie et institutions, pp.51-74, 2005.

J. Collin and M. Robertson, Le gouvernement des métropoles : enjeux et portraits des expériences sur quatre continents, vol.438, 2008.

J. Commaille and B. Jobert, Commission européenne, Premier rapport sur la cohésion économique et sociale, LGDJ, vol.381, 1996.

, Glossaire du développement territorial dans le cadre de la conférence européenne des ministres responsables de l'aménagement du territoire (CEMAT), éd. Council of Europe Publishing, coll. Territory and landscape, n° 2, 2007, 76 p Claude Cottour, Une brève histoire de l'aménagement de Paris et de sa région, vol.132, 2008.

P. Coulmin, La décentralisation. 7, La dynamique du développement local, vol.255, 1986.

C. Courlet and L. Territoriale, PUG, vol.135, 2008.

O. Crevoisier, Approche par les milieux innovateurs : état des lieux et perspectives », Revue d'économie régionale et urbaine, n°1, pp.153-165, 2001.

O. Crevoisier and R. Camagni, Les milieux urbains : innovation, systèmes de production et ancrage, vol.360, 2000.

, Local Production Systems in Europe. Rise or Demise ?, vol.286, 2001.

F. Damette and J. Scheibling, Le Bassin parisien. Système productif et organisation urbaine, vol.103, 1992.

F. Damette, L. France-en, and . Villes, Documentation française, vol.271

H. Vu, L'action immobilière des universités mondialisées, Le Plan campus au regard d'expériences américaines, britanniques et belges, Thèse de doctorat en aménagement et urbanisme sous la direction d'Alain Bourdin, vol.489, 2011.

D. Darmon, ;. Dir, ). , and L. France, Une nouvelle politique industrielle par les territoires. Réseaux d'entreprises, vallées technologiques, vol.130
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02185445

, Une image de la France en l'an 2000. Scénario de l'inacceptable, Paris, La Documentation française, vol.175, 1971.

, Une nouvelle étape pour l'aménagement du territoire, vol.152, 1990.

, DATAR, Développement universitaire et développement territorial : l'impact du Plan Université, vol.209, 1990.

«. Datar and ». Aménager-le-changement, , vol.100, 2010.

«. Datar, Des systèmes spatiaux en perspective, Territoires 2040, vol.3, 2011.

«. Datar, Des systèmes spatiaux en prospective, vol.183, 2011.

A. Dauphiné, Les modèles de simulation en géographie, Economica, p.44, 1987.

L. Davezies and . La, Pouvoirs locaux, n°33, pp.30-34, 1997.

L. Davezies, « les illusions d'optique du grand Bassin parisien », Pouvoirs locaux, n°32, pp.53-58, 1997.

L. Davezies, La crise qui vient. La nouvelle fracture territoriale, vol.118, 2012.

L. Davezies, La diversité du développement local dans les villes françaises, rapport à la DATAR, vol.60, 2003.

L. Davezies, 110 p Laurent Davezies, Magali Talandier, L'émergence de systèmes productivo-résidentiels. Territoires productifs -territoires résidentiels : quelles interactions ?, La République et ses territoires. La circulation invisible des richesses, vol.133, 2008.

B. Debarbieux and «. , Chronique d'un rendez-vous souvent annoncé mais toujours différé », Montagnes méditerranéennes, pp.65-67, 1997.

B. Debarbieux, « Prendre position : réflexions sur les ressources et les limites de la notion d'identité en géographie », L'espace géographique, n°4, pp.340-354, 2006.

M. Debonneuil and L. Fontagné, Conseil d'analyse économique, vol.253, 2003.

J. Deffontaines and J. Prod, Territoires et acteurs du développement local : de nouveaux lieux de démocratie, homme (Dir.), vol.179, 2001.

D. Delaney, Territory, a short introduction, vol.165, 2005.

F. Delmotte, M. Hubert, and F. Tulkens, Collection générale, n° 30, mis en ligne le 12 octobre, Les schémas directeurs, et après ? », Brussels Studies, 2009.

C. Demazière and . Entreprises, , vol.189, 2000.

R. Demeestere and J. Padioleau, Politiques de développement et démarches stratégiques des villes, 1990.

». Origines and A. De-la-recherche-urbaine, , vol.51, pp.28-40, 1991.

E. Denison, Trends in American Growth, vol.220, pp.1929-1982, 1985.

J. D. Paul, W. W. Maggio, and . Powell, « The Iron Cage Revisited : Institutionnal Isomorphism And Collective Rationality in Organizational Fields, American Sociological Review, vol.48, pp.147-160, 1983.

O. Dollfus and . Mondialisation, compétitivité, territoires et marchés mondiaux », L'Espace géographique, n°3, pp.270-279, 1995.

J. Donzelot and . Donzelot, De quelle politique ''l'égalité des territoires'' est-elle le nom ? », Esprit, août-septembre 2012, pp.6-8

G. Doré, L. Pays, ». , and P. , , pp.89-102, 2011.

R. Dormois, ) », Revue française de science politique, Structurer une capacité politique à l'échelle urbaine. Les dynamiques de planification à Nantes et à Rennes, vol.56, pp.837-869, 1977.

A. Douillet, A. Faure, C. Halpern, and J. Leresche, L'action publique locale dans tous ses états. Différenciation et standardisation, vol.353, 2012.

, François Dubet, les Places et les Chances : repenser la justice sociale, vol.128, 2010.

P. Duran, J. Thoenig, and «. , Etat et la gestion publique territoriale, Revue Française de Science Politique, vol.46, pp.580-623, 1996.

R. Epstein and . Gouverner-À-distance, Quand l'Etat se retire des territoires, Esprit, n°11, pp.96-111, 2005.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00130034

&. Ernst and . Young, Etude sur la constitution d'une offre territoriale différenciée, vol.110

P. Estèbe, Gouverner la ville mobile, vol.76, 2008.

P. Estèbe, Une passion française, vol.88, 2015.

A. Faure, G. Pollet, and P. Warin, La construction du sens dans les politiques publiques. Débats autour de la notion de référentiel, 1995.

A. Faure, Anne-Cécile Douillet (Dir.), L'action publique et la question territoriale, vol.300, 2005.

A. Faure and E. Négrier, Les politiques publiques à l'épreuve de l'action locale. Critiques de la territorialisation, vol.304, 2007.

A. Faure, J. Leresche, and P. Muller, Stéphane Nahrath, Action publique et changements d'échelles : les nouvelles focales du politique, vol.378, 2007.

L. Favreau and L. Fréchette, Mondialisation, économie sociale, développement local et solidarité internationale, Sainte Foy, Presses de l, vol.251, 2002.

A. Ferguène, Gouvernance locale et développement territorial : le cas des pays du Sud, actes du colloque international de Constantine, 26 et 27 avril, vol.407, 2003.

A. Ferguène, Économie territoriale et développement local : concepts et expériences, Meylan, Paris, Campus ouvert, L'Harmattan, 2013, 178 p Gilles Fiévet (dir.), Les définitions du développement local, vol.196, p.p, 2000.

M. Foucault, Dits et écrits I, 2ième édition, vol.1700, 2001.

M. Foucault, . Sécurité, and F. Au-collège-de, , vol.448, 2004.

J. Friedmann and C. Weaver, Territory and Function. The Evolution of Regional Planning, vol.234, 1979.

C. Gagnon, La recomposition des territoires : développement local viable : récits et pratiques d'acteurs sociaux dans une région québécoise, vol.271, 1994.

F. Gaschet and C. Lacour, « Les systèmes productifs urbains : des clusters aux clusties », Revue d'économie régionale et urbaine, n°4, pp.707-729, 2007.

, Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie industrielle, Paris, PUF, 1992, 424 p Béatrice Giblin, « L'obsession du local : une exception française ?, Esprit, vol.2, pp.64-73, 2015.

A. Giddens, Les conséquences de la modernité, vol.192, 1994.

F. Gilli, Le desserrement de l'emploi dans la région urbaine de Paris, vol.126, 1975.

J. Gilly and A. Torre, Dynamiques de proximité, vol.301, 2000.

J. Gilly and M. Grossetti, Organisation, individus et territoires : le cas des systèmes locaux d'innovation », Revue d'économie régionale et urbaine, n°3, pp.449-468, 1993.

J. Gilly, Yannick Lung, « Proximités, secteurs, territoires », Quatrième Journées de la Proximité « Proximité, réseaux et co-ordination, 2004.

G. Gontcharoff, Dix territoires d'hier et d'aujourd'hui pour mieux comprendre le développement local, vol.144, 2009.

G. Gontcharoff, l'odyssée municipale, tome 3 « La coopération intercommunale et le développement local, vol.225, 2000.

M. Goodwin and S. Duncan, Susan Halford « Regulation Theory, the Local State and the Transition of Urban-politics, Environment and Planning D-Society & Space, vol.11, pp.67-88, 1993.

J. Gouttebel, Stratégies de développement territorial, vol.234, 2001.

A. Grangé and P. Grandjean, Alain Reynaud (coord.), Les vertus de l'interdisciplinarité, Mélanges offerts à Marcel Bazin, Les Cahiers de l'IATEUR n° spécial, vol.624, 2009.

R. M. Grant and . Porter, s''competitive advantage of nations'' : an assessment, Strategic Management Journal, vol.12, pp.535-548, 1991.

X. Greffe, Economie des politiques publiques, vol.546, 1994.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00272096

X. Greffe and . Le, , vol.200, 2003.

P. Grémion, Le pouvoir périphérique : bureaucrates et notables dans le système politique français, vol.477, 1976.

O. Guichard, ». Le-bassin-parisien, and U. , , pp.6-7, 1966.

O. Guichard and . Vivre-ensemble, Rapport de la Commission de développement des responsabilités locales, vol.516, 1976.

J. Guigou, Une ambition pour le territoire. Aménager l'espace et le temps, vol.135, 1995.

J. Guigou, D. , A. La-france, and . De, Mettre les territoires en mouvement, Paris, La Documentation française, vol.112, 2002.

J. Guigou, Quel découpage régional pour la France ?, mis en ligne le 18 avril, Redécoupage des limites régionales, ou coopération interrégionale ? Le cas de la Bretagne, 2007.

C. Guilluy, Fractures françaises, vol.206, 2010.

H. Gumuchian, Initiation à la recherche en géographie: aménagement, développement territorial, environnement, Montréal, Paris, Presses de l'université de Montréal, Anthropos, vol.425, 2000.

H. Gumuchian and B. Pecqueur, (éds): « La notion de ressource territoriale, Montagnes Méditerranéennes, vol.20, 2005.

E. Hervé-gumuchian, R. Grasset, E. Lajarge, and . Roux, Pecqueur Bernard, La ressource territoriale, Collection Géographie, vol.186, 1978.

L. Halbert, Interpréter la concentration des activités d'intermédiation dans la zone centrale de la région francilienne, vol.342, 2004.

L. Halbert and P. Paris, , vol.143, 2010.

Y. Noah-harari, Sapiens. Une brève histoire de l'humanité, vol.501, 2015.

F. Hatem, Investissement international et politiques d'attractivité, vol.324, 2004.

F. Hatem, Le marketing territorial. Principes, méthodes et pratiques, vol.292, 2007.

B. Haumont, « Un nouveau champ pour l'architecture et ses recherches. Le projet urbain », Les cahiers de la recherche architecturale, pp.103-110, 1993.

C. Hood, Contemporary Public Management : A New Paradigm ? », Public Policy and Administration, vol.2, pp.104-117, 1995.

C. Hood and H. Margetts, The tools of government in the digital age, vol.218, 2007.

P. Houée and L. Décentralisation, Territoires ruraux et développement, Paris, Syros alternatives Adels, 1992, 233 p Paul Houée, Le développement local au défi de la mondialisation, vol.249, 2001.

M. Howlett and . Howlett, Policy Instruments, Policy Styles and Policy Implementations, vol.19, pp.1-21, 1991.

, Ile-de-France vers le Bassin parisien, rapport d'étude, IAURIF, Les transferts d'activités économiques d, vol.98, 1997.

J. Pierre and J. , Territoires apprenants : esquisses pour le développement local du XXIe siècle, Paris, l'Harmattan, vol.249, 2001.

Y. Jean, G. Baudelle, L. 'europe, A. Paris, . Colin-;-p-bruno et al., L'Etat en question, Politiques publiques et corporatismes, vol.424, 1987.

B. Jobert, Le tournant néo-libéral en Europe, Idées et recettes dans les pratiques gouvernementales, Paris, l'Harmattan, coll. « Logiques politiques, vol.328, 1994.

D. Jodelet, Les représentations sociales, vol.216, 1989.

P. John, Local Governance in Western Europe, vol.202, 2011.

C. O. Jones, An Introduction to the Study of Public Policy, vol.276, 1984.

M. Jones, « Restructuring the local state : economic governance or social regulation ?, Political Geography, vol.17, pp.959-988, 1998.

B. Jouve, Chambre de Commerce et d'Industrie et développement local : le cas de Lyon », vol.44, pp.521-540, 2002.

A. Joyal, Le développement local : comment stimuler l'économie des régions en difficulté, Laval, Editions de l'IQRC, vol.156, 2002.

A. Joyal, . Le, and . Au-québec, , pp.673-690

D. Judge, G. Stoker, and H. Wolman, Theories of Urban Politics, vol.320, 1995.

P. Juignet, M. Foucault, ». Le-concept-d'épistémè, and I. Philosophie, , 2015.

, Annales de géographie, vol.71, pp.483-499, 1962.

P. Kantor and H. Savitch, « How to study Comparative Urban Development Politics : A Research Note, International Journal of Urban and Regional Research, vol.29, issue.1, pp.138-151, 2005.

L. Kébir and D. Maillat, Learning Region'' et systèmes de production territoriaux », Revue d'économie régionale et urbaine, n°3, pp.429-447, 1999.

P. Krugman and J. Brander, « A reciprocal dumping model of international trade, Journal of International Economics, vol.15, pp.313-321, 1983.

P. Krugman, « Increasing Returns and Economic Geography », Journal of Political Economy, vol.99, pp.483-499, 1991.

P. Krugman, « First nature, second nature and metropolitan location », Journal of Regional Science, vol.33, pp.129-144, 1993.

P. Krugman and . Competitiveness, Foreign Affairs, vol.73, pp.28-44, 1994.

P. Krugman, G. Development, and E. Theory, , vol.127, 1995.

P. Krugman, La mondialisation n'est pas coupable : vertus et limites du libre-échange, vol.218, 2000.

T. S. Kuhn, La structure des révolutions scientifiques, réédition, vol.284, 2008.

J. Laborie, J. Langumier, and P. De-roo, La politique d'aménagement du territoire de, vol.176, 1950.

R. Lajarge, Le développement territorial ou comment satisfaire le besoin grandissant de territorialités multiples, pp.128-132, 2011.

R. Lajarge, Territorialités en développement. Contribution aux sciences territoriales, Habilitation à Diriger des Recherches de l, vol.333, 2012.

J. Lajugie, P. Delfaud, and C. Lacour, Espace régional et aménagement du territoire, Paris, Dalloz, deuxième édition, vol.987, 1985.

B. Lamizet, . Incertitudes, and . Territoire, , vol.34, pp.57-68, 1998.

J. Lapèze, Apport de l'approche territoriale à l'économie du développement, vol.246, 2007.

J. Lapèze, N. E. Khadiri, and N. Lamrani, Éléments d'analyse sur le développement territorial : aspects théoriques et empiriques, Économie critique, vol.209, 2007.

S. Lardon and P. Maurel, Représentations spatiales et développement territorial, vol.437, 2001.

P. Lascoumes and J. Bourhis, Le bien commun comme construit territorial. Identités d'action et procédures », Politix, n° 42, vol.11, pp.37-66, 1998.

P. Lascoumes and P. L. Galès, Gouverner par les instruments, Paris, les presses de sciences-po, Action publique et environnement, vol.370, 2004.

P. Le and G. , Politique urbaine et développement local : une comparaison franco-britannique, vol.319, 1993.

P. L. Galès and M. Thatcher, Les réseaux de politique publique, Débat autour des policy networks, vol.272, 1995.

P. Le and G. , Le retour des villes européennes : sociétés urbaines, mondialisation, gouvernement et gouvernance, Paris Les presses de sciences-po, vol.46, pp.122-133, 1996.

C. Lefèvre, Gouverner les métropoles, vol.115, 2009.

H. Leitner, « Cities in pursuit of economic growth. The local state as entrepreneur, Political Geography Quaterly, vol.9, pp.146-170, 1990.

F. Leloup, Le développement territorial et les systèmes complexes : proposition d'un cadre analytique, pp.687-705

M. Leroy, « La négociation de l'action publique conventionnelle dans le contrat de plan Étatrégion », Revue française de science politique, pp.573-600, 1999.

B. Leurquin, La France et la politique des Pays, vol.300, 1997.

R. Levy and C. Soldano, Philippe Cuntigh (Dir.), L'université et ses territoires : dynamismes des villes moyennes et particularités de sites, vol.182, 2015.

A. Lipietz and L. Capital, , vol.180, 1977.

B. Loader and R. Burrows, Towards a post-Fordist Welfare State ?, vol.280, 1994.

C. Longhi and J. Spindler, Le développement local, vol.119, 2000.

D. Lorrain and . De, Sociologie du travail, vol.33, pp.461-484, 1991.

M. Lussault, Des récits et des lieux : le registre identitaire dans l'action urbaine, pp.522-530, 1997.

L. Edward-nicolai, Le rêve américain en danger, vol.462, 1995.

A. Mabileau and L. France, , vol.158, 1991.

A. Mabileau, A la recherche du local, vol.232, 1993.

A. Magnaghi, La biorégion urbaine. Petit traité sur le territoire bien commun, Editions Etérotopia, vol.176, 2014.

A. Magnaghi and M. Sprimont, , vol.123, 2003.

D. Maillat and J. Perrin, Entreprises innovatrices et développement territorial, 1992.

, « Coupes et découpes territoriales. Quelle réalité du bassin de vie ? », Les Cahiers de l'IAU-IDF, vol.172, 2015.

D. Mangin, La ville franchisée. Formes et structures de la ville contemporaine, vol.480, 2004.

J. March and J. Olsen, Rediscovering Institution. The Organizational Basis of Politics, vol.227, 1989.

G. Marcou, H. Kistenmacher, H. Clev, and L. Du-territoire-en-france-et-en-allemagne, , vol.290, 1994.

A. Markusen, Consumption Base Theory of Development : an Application to the rural cultural economy, Agricultural and Ressource Economics review, vol.36, pp.9-23, 2007.

D. Marsh and R. Rhodes, Policy networks in British Government, vol.312, 1992.

A. Marshall, . Principes-d'économie-politique, V. Paris, E. Giard, and . Brière, , vol.544, 1906.

G. Massardier, Expertise et aménagement du territoire. L'État savant, p.422, 1996.

E. Matteudi, Structures familiales et développement local, vol.334, 1997.

P. Merlin, , vol.448, 2002.

D. Messaoudi, Les délocalisations industrielles dans les mutations des systèmes productifs français, vol.54, 2014.

, Benoît Meyronin, Le marketing territorial, vol.259, 2009.

C. Michalet, La séduction des nations ou comment attirer les investissements, vol.134, 1999.

H. Molotch and . The, City as a Growth Machine: Toward a Political Economy of Place, American Journal of Sociology, vol.82, pp.309-332, 1976.

C. Morand and L. Propulsif, Contribution à l'étude des instruments d'action de l'Etat, vol.252, 1991.

E. Morin and . Sur, Carrefour des sciences, Actes du Colloque du Comité National de la Recherche Scientifique (« Interdisciplinarité »), pp.21-29, 1990.

F. Moulaert and J. Nussbaumer, La logique sociale du développement territorial, Presses de l, p.153, 2008.

R. Mundell, « International Trade and Factor Mobility, vol.47, pp.321-335, 1957.

P. Muller, « Un schéma d'analyse des politiques sectorielles, Revue française de science politique, vol.35, pp.165-189, 1985.

P. Muller, Les politiques publiques entre secteurs et territoires », Politiques et management public, vol.8, pp.19-33, 1990.

P. Muller, La crise du modèle français de politiques publiques, vol.42, pp.275-297, 1992.

P. Muller and «. , analyse cognitive des politiques publiques : vers une sociologie politique de l'action publique », Revue française de science politique, vol.50, pp.189-208, 2000.

P. Muller and . Esquisse, une théorie du changement dans l'action publique. Structures, acteurs et cadres cognitifs », Revue française de science politique, vol.55, pp.155-187, 2005.

P. Muller, La société de l'efficacité globale, vol.224, 2015.

G. Myrdal, Théorie économique et pays sous-développés, vol.190, 1959.

F. Navez-bouchanine, Licia Valladares, « Villes et ''best practices'' », Espaces et sociétés, vol.4, pp.101-116, 2007.

E. Négrier, La question métropolitaine. Les politiques à l'épreuve du changement d'échelle territoriale, vol.270, 2005.

D. North, « Location theory and regional economic growth, Journal of Political Economy, vol.3, pp.243-258, 1955.

J. Offner, Les territoires de l'action publique locale. Fausses pertinences et jeux d'écarts, vol.56, pp.27-47, 2006.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00084369

, Bertil Ohlin, Interregional and International Trade, vol.617, 1933.

, Making Connections : Technological Learning and Regional Economic Change, vol.282, 1999.

O. Orain, . Du, ». Et-du-pluralisme, and L. Blog-d'olivier-orain,

I. Oreac, Les bassins d'emploi de la région Centre, Orléans, 1979.

, Organisation de coopération et de développement économiques, Développement territorial et capital humain dans l'économie de la connaissance : un cadre d'action, vol.47, 1996.

E. Ostrom, Governing the Commons : The Evolution of Institutions for Collective Action (Political Economy of Institutions and Decisions), vol.280, 1990.

V. Ostrom, C. Tiebout, and R. Warren, « The organization of government in metropolitan areas : a theorical inquiry, American Political Science Review, vol.55, pp.831-842, 1961.

J. Padioleau and «. , Politiques et management public, vol.9, pp.133-142, 1991.

D. Pagès and N. Pélissier, Territoires sous influence, vol.192, 2000.

R. Pasquier, V. Simoulin, and J. Weisbein, La gouvernance territoriale. Pratiques, discours et théories, vol.332, 2007.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00864401

R. Pasquier, La capacité politique des régions : une comparaison France/Espagne, Rennes, vol.230, 2015.

B. Pecqueur and . Le, Alternatives économiques, vol.149, 1989.

B. Pecqueur, Qualité et développement territorial : l'hypothèse du panier de biens », vol.261, pp.37-49, 2001.

B. Pecqueur and J. Zimmermann, Economie de proximités, vol.264, 2004.

B. Pecqueur, Les territoires créateurs de nouvelles ressources productives : le cas de l'agglomération grenobloise », Géographie, économie, société, n° 3, vol.7, pp.255-268, 2005.

B. Pecqueur and «. L'économie-territoriale, une autre analyse de la globalisation », L'économie politique, n°1, vol.33, pp.41-52, 2007.

, Perroux François Perroux, «Note sur la notion de pôle de croissance », Economie appliquée, n°8, pp.307-320, 1955.

G. Pinson and . Gouverner-une-grande-ville-européenne, Les registres d'action et de légitimation des élus à Venise et Manchester », Sciences de la société, vol.71, pp.89-113

G. Pinson, La gouvernance des villes françaises », Métropoles, n° 7, 2010.

G. Pinson and . Projets-de-ville, Pluralisation des espaces politiques et recomposition d'une capacité d'action collective dans les villes européennes, Revue française de science politique, vol.56, pp.619-651, 2006.

G. Pinson, Gouverner la ville par projet, vol.420, 2009.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01816695

J. Pitte and P. Lamour, , vol.374, 1903.

B. Planque, Le développement décentralisé, vol.297, 1983.

M. Polese, R. Shearmur, and L. Terral, Economie urbaine et régionale, Géographie économique et dynamique des territoires, 4ième édition, Economica, vol.410, 2015.

P. Pommier, Les systèmes productifs locaux, Paris, La Documentation française, vol.78, 2002.

M. Porter, L'avantage concurrentiel des nations, vol.883, 1993.

M. E. Porter, Clusters and the New Economics of Competition, vol.6, pp.77-90, 1998.

M. Porter, P. Porter, and V. Mondial, Territoires et développement. La richesse du Québec, vol.480, p.444, 1999.

M. Proulx and T. Dominic, « Marketing territorial et positionnement mondial /Global positioning of the peripheries with territorial marketing, Géographie, économie, société, vol.8, pp.239-256, 2006.

, Données Urbaines 5, vol.504, 2007.

C. Radaelli, Logiques de pouvoir et récits dans les politiques publiques de l'Union européenne, vol.50, pp.255-275, 2000.

A. Rallet and A. Torre, Proximité et localisation », Economie rurale, vol.280, pp.25-41, 2004.

P. Randet, Genèse et étapes d'un grand dessein, Paris, La Documentation française, vol.147, 1994.

J. J. Richardson and A. G. Jordan, Governing Under Pressure : The Policy Process in a Post-Parliamentary Democracy, vol.224, 1979.

N. Rio, . Le, . Des, . Du-grand, and . Paris, La spécialisation comme régulation métropolitaine, Métropolitiques, 10 février, 2014.

F. Ripoll and V. Veschambre, Le territoire des géographes : Quelques points de repère sur ses usages contemporains » in Les territoires du médiéviste, pp.271-291, 2005.

M. Robitaille and M. Proulx, Sciences du territoire, défis méthodologiques, tome 2, Presses de l, vol.414, 2014.

E. Roe, Narrative Policy Analysis, vol.240, 1994.

M. Rosemberg, Le marketing urbain en question. Production d'espace et de discours dans quatre projets de villes, vol.184, 2000.

L. Joël-de-rosnay and . Macroscope, Vers une vision globale, vol.351, 1975.

C. Rozenblat and P. Cicille, Les villes européennes : analyse comparative, Paris, La Documentation française, vol.96, 2003.

P. A. Sabatier, Theories of the Policy Process, vol.seconde édition, 2007.

P. Sabatier and H. Jenkins-smith, Policy change and learning : An advocacy coalition approach, vol.290, 1992.

Y. Saillard and R. Boyer, Dir)., Théorie de la régulation : l'état des savoirs, vol.588, 2002.

S. Sassen and . La-ville-globale, Descartes et Cie, vol.534, 1996.

A. Scott, Les régions et l'économie mondiale, vol.188, 2001.

M. Sébillotte, Des recherches pour le développement local. Partenariat et transdisciplinarité », Revue d'économie régionale et urbaine, n°3, pp.535-556, 2000.

P. Selznick, Leadership in Administration. A Sociological Interpretation, vol.162, 1984.

G. Sénécal and L. Bherer, La métropolisation et ses territoires, Presses de l, vol.316, 2009.

A. Smith and C. Sorbets, le leadership politique et les territoires. Les cadres d'analyse en débat, pp.125-143, 2003.

R. M. Solow, « A contribution to the theory of economic growth, Quaterly Journal of Economics, vol.70, pp.65-94, 1956.

W. Stöhr and F. Töddling, « Spatial Equity -Some Anti-Theses to Current Regional Development Doctrine, Papers in Regional Science, vol.38, issue.1, pp.33-53, 1977.

C. Stone, « Urban regimes and the capacity to govern : a political economy ap proach, Journal of Urban Affairs, vol.15, issue.1, pp.1-28, 1993.

C. Stone, Regime Politics : Governing Atlanta, vol.376, 1946.

T. W. Swan, « Economic growth an capital Accumulation », Economic Record, vol.32, pp.334-361, 1956.

M. Tabariès, « Les apports du GREMI à l'analyse territoriale de l'innovation ou 20 ans de recherche sur les milieux innovateurs », Cahiers de la Maison des sciences économiques, vol.22, 2005.

M. Talandier and L. Davezies, Repenser le développement territorial ?, Confrontation des modèles d'analyse et des tendances observées dans les pays développés, éd. PUCA Recherche, vol.143, 2009.

M. Talandier and V. Jousseaume, Bernard-Henri Nicot « two centuries of economic territorial dynamics: the case of France, Regional Studies, Regional Science, vol.3, issue.1, pp.67-87, 2016.

P. Teisserenc, Les politiques de développement local : approche sociologique, vol.229, 1994.

F. Tesson, p Martine Théveniaut-Muller, Le développement local : une réponse politique à la mondialisation, De la spatialité des acteurs politiques locaux : territorialités & réticularités, vol.191, 1999.

P. Thiard, Un système spatial entre mutations du système productif et impact des politiques publiques, Les dynamiques spatiales du Bassin parisien, vol.806, 1975.

P. Thiard, Les marges du Bassin parisien, des périphéries durablement fragiles : approches méthodologiques des dynamiques de déclin, pp.117-130, 2003.

P. Thiard, Offre et ressource territoriales : quelles relations ? », Montagnes méditerranéennes, vol.20, pp.87-96, 2004.

P. Thiard and «. L'offre-territoriale, un nouveau concept pour le développement des territoires et des métropoles ? », Territoires, pp.17-28, 2005.

P. Thiard and M. Berger, « Le polycentrisme de l'aire métropolitaine de Paris : rhétorique de la planification territoriale ou organisation métapolitaine de l'espace ? », Territoires en mouvement, pp.3-14, 2006.

P. Thiard, . Champagne-ardenne, and . Picardie, la compétitivité et l'attractivité sont-elles une référence pertinente pour les politiques de développement économique territorial ? », in Cahiers de l'IATEUR, n° 18-19, « La Champagne-Ardenne et la Picardie face aux défis de l'attractivité et de la compétitivité des territoires, pp.59-70, 2008.

P. Thiard, « Le polycentrisme métropolitain à l'aune des mobilités d'entreprises en Ile-de

. France, Premier colloque international du pôle ville, environnement et leurs ingénieries, vol.21

A. Torre, « Retour sur la notion de proximité géographique, Géographie, économie et société, vol.11, pp.63-75, 2009.

A. Torre, Partenariats pour le développement territorial, Versailles, Éditions Quae, vol.243, 2016.

, Adjustment and Growth in European Monetary Union, vol.388, 1993.

P. Troufleau, « Spécificités de l'organisation spatiale des bassins de main-d'oeuvre et d'emploi des petites villes, Annales de géographie, vol.578, pp.379-395, 1994.

M. Vanier, Le pouvoir des territoires -Essai sur l'interterritorialité, vol.160, 2008.

M. Vanier, Demain les territoires. Capitalisme réticulaire et espace politique, p.108, 2015.

P. Veltz, Des lieux et des liens, politiques du territoire à l'heure de la mondialisation, vol.154, 2002.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00439016

P. Veltz, Mondialisation, villes et territoires. L'économie en archipel, vol.262, 1996.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00438904

R. Wood, Metropolitan governement 1975 : an extrapolation of trends : the new metropolis : Greenbelt, grassroots or Gargantua ? », American political Science Review, vol.52, pp.108-122, 1958.

J. Worms, Le préfet et ses notables », Revue française de sociologie, n°3, pp.255-260, 1966.

H. Zaoual, La socio-économie des territoires : expériences et théories, actes du colloque « Les dynamiques du développement local, vol.351, 1997.

B. .. , 45 a) Le développement territorial selon Campagne et Pecqueur : « model or not model » ?, vol.55

L. .. , Un passage retardé au référentiel modernisateur, lui-même marqué par un processus adaptatif de différenciation entre un référentiel de croissance et un référentiel « pré-décentralisateur, 58 b) ?Traversé par des référentiels où les régimes de réflexivité tendent à se chevaucher, voire à se sédimenter 61 i. L'aménagement du territoire, au temps du référentiel d'équilibre

?. Et and .. .. ,

C. De-la and . .. Partie,

L. Ii, D. Qui, . Une-approche, . Holistique, and . °. Saisir,

A. Les, . Insuffisances-d'une-definition, . Du, . Territorial, and . Les-referentiels-d'action,

. .. Publique, 116 1. Le développement territorial en dehors de l'approche stato-centrée : fondements, traductions, instrumentations et impacts sur les référentiels

. .. , 129 b) Un régime territorial davantage sous l'influence de l'incertitude verticale et dominé par les enjeux normatifs de l'efficacité et de l'efficience, ? Ce que confirme l'approche par les régimes de réflexivité qui donnent à voir un développement territorial entre chemins de dépendance

, Le développement territorial comme objet politique : un cadre heuristique au mieux typologique, p.155

B. Une,

. .. Difficile-«-territorialisation-», 162 a) Les théories économiques où l'espace est support : une vision globale mais sans territoire

?. .. Géographie, 199 a) Développement territorial et analyse systémique : les boîtes plus ou moins noires du système d'énergie tel que le définit l'intégration du « facteur travail »

, 219 d) Revenir à la dimension cognitive du développement territorial : passer du référentiel à la référence pour une approche plus transdisciplinaire, Les lois d'organisation de l'espace : un apport essentiel à la compréhension substantielle du développement territorial

C. De-la and . .. Seconde-partie,

. .. Conclusion-generale,

. .. Bibliographie,

. .. Table-des-matieres,