Manager les connaissances dans un environnement complexe : questions éthiques, épistémologiques et stratégiques

Résumé : La course à la Reine Rouge dans laquelle les économies de la connaissance sont engagées semble sans fin. Innover permet de suivre et parfois de devancer le mouvement. Nous faisons face à un environnement profondément incertain, volatile et complexe. L’acceptation de l’incertitude ne peut être effective sans une profonde remise en question de nos modes de production de connaissances. Notre travail s’inscrit dans un projet qui allie trois axes inter-reliés : compréhension de l’environnement ; construction d’une compréhension de la connaissance (épistémologie) pouvant rendre intelligible cet environnement ; et enfin, élaboration de stratégies informées visant à produire de l’organisation. « Produire de l’organisation » doit ici être compris dans son sens systémique, c’est à dire lutter contre la dégradation du système (entropie), que le système soit « macro » donc social ou économique (et l’on touche ici à la politique), « meso » (on touche au management des organisations) ou « micro » (ce qui relève de la création de sens au niveau individuel, de la formation initiale ou continue, de l’empowerment, etc.). Comment lutter contre la dégradation du système ? D’abord par un travail d’enquête qui concerne autant le chercheur que le manager (ou même le citoyen), tant la question de production de connaissances fiables est au fondement d’une décision possédant les qualités d’intelligence et de conception. Le travail d’enquête, pour se déployer pleinement, nécessite un milieu favorable, dont le maître mot est celui d’ouverture. Seuls les systèmes ouverts perdurent en s’auto-éco-ré-organisant. Ainsi, pour survivre, les organisations évoluent ; elles ne restent jamais les mêmes. S’organiser c’est précisément se transformer pour survivre. L’organisation, plus qu’un agencement de relations est un processus finalisé (orienté d’abord vers sa propre survie). Pour qu’une organisation fonctionne comme un système ouvert et puisse ainsi faire face aux aléas d’un environnement volatile et complexe, les membres de l’organisation doivent adopter une manière de penser systémique dont la pensée complexe développée par Morin (2005) semble fournir un cadre fécond. Lever les incertitudes, aider à éclairer la prise de décision, vont être les missions du management des connaissances, déclinaison managériale et organisationnelle du travail d’enquête.
Type de document :
HDR
Gestion et management. Université Jean Moulin - Lyon III, 2017
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01588286
Contributeur : David Vallat <>
Soumis le : vendredi 15 septembre 2017 - 14:19:24
Dernière modification le : lundi 16 octobre 2017 - 01:17:50

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : tel-01588286, version 1

Citation

David Vallat. Manager les connaissances dans un environnement complexe : questions éthiques, épistémologiques et stratégiques. Gestion et management. Université Jean Moulin - Lyon III, 2017. 〈tel-01588286〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

311

Téléchargements du document

228