Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

La protection du patrimoine culturel au Congo

Résumé : Le droit du patrimoine culturel congolais est un droit récent en raison du jeune âge de ses outils juridiques. En effet, ce droit s’est largement inspiré du système français à travers l’application, au Congo, de la législation française avant l’indépendance. Instituée dans un contexte historique particulier, la conception congolaise du patrimoine est une émanation des administrateurs coloniaux et missionnaires français. Cette conception est essentiellement basée sur l’adoption des valeurs culturelles françaises car la France en tant que métropole a institué l’application de sa législation dans les colonies. Cependant, cette application n’a pas été suivie d’effet au Congo en raison de l’absence du patrimoine au sens occidental. Avec l’indépendance en 1960, la nouvelle élite congolaise, issue des écoles françaises, a opté pour un mimétisme juridique et institutionnel. Les premiers textes à illustrer ce mimétisme ont été la loi 32/65 du 12 août 1965 donnant à l’Etat la possibilité de créer des organismes tendant au développement de la culture et des arts et le décret 68-45 du 19 février 1968 fixant les modalités d’application de la loi 32/65 du 12 août 1965. Ce mimétisme a révélé des lacunes en raison de la non prise en compte des réalités socio-culturelles congolaises. Dès lors, on a assisté, à la fin des années 1970, à une tentative d’élargissement de la conception du patrimoine avec la prise en compte de la conception traditionnelle à travers notamment l’affirmation de l’identité culturelle congolais. De nos jours, le Congo marque un grand intérêt à la protection du patrimoine par les politiques de développement culturel et par l’adoption deux textes majeurs : la loi n°8-2010 du 26 juillet 2010 portant protection du patrimoine national culturel et naturel et la loi de n°9-2010 du 26 juillet 2010 portant orientation de la politique culturelle au Congo. Une démarche supplémentaire qui illustre la marche vers la protection du patrimoine culturel bien que celle-ci soit encore embryonnaire et présente beaucoup d’insuffisances. Cependant, il convient de noter que la protection du patrimoine culturel connaît beaucoup de difficultés, lesquelles sont liées aux ressources humaines aux ressources financières. C’est pourquoi ce travail propose des mesures et initiatives en faveur d’une protection et d’une gestion efficaces du patrimoine culturel au Congo.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [85 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01477876
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, February 27, 2017 - 5:09:23 PM
Last modification on : Friday, September 13, 2019 - 1:25:59 AM
Document(s) archivé(s) le : Sunday, May 28, 2017 - 2:16:09 PM

File

ulrich-kianguebeni_4092.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01477876, version 1

Collections

Citation

Ulrich Kianguebeni. La protection du patrimoine culturel au Congo. Droit. Université d'Orléans, 2016. Français. ⟨NNT : 2016ORLE0001⟩. ⟨tel-01477876⟩

Share

Metrics

Record views

485

Files downloads

9330