Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Les successions de consonnes en latin

Résumé : Le centre de la recherche est d’expliquer pourquoi les successions de consonnes sont fort loin de correspondre à une répartition aléatoire. Elles sont très limitées en nombre, en longueur et par les types de consonnes qui peuvent se succéder. L’étude se fait sur le latin parce que la langue présente sur ce point des structures claires mais elle vise une explication générale. Déjà à l’intermot, donc dans le langage et non la langue, les rencontres de consonnes sont moins nombreuses que la fréquence des consonnes initiales et finales ne l’imposerait. Dans la morphologie, on ne trouve aucune succession de consonnes à l’articulation des morphèmes. Des successions se trouvent réduites par la dominance de certains points et modes d’articulation. Enfin on présente à la phonétique expérimentale le soin d’expliquer ces faits après les avoir dégagés des conditionnements complexes qui les obscurcissent.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01356624
Contributor : Bernard Fayet <>
Submitted on : Friday, August 26, 2016 - 8:49:30 AM
Last modification on : Monday, March 2, 2020 - 6:24:47 PM
Document(s) archivé(s) le : Sunday, November 27, 2016 - 12:10:53 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01356624, version 1

Citation

Bernard Fayet. Les successions de consonnes en latin. Linguistique. Paris IV Sorbonne, 2007. Français. ⟨tel-01356624⟩

Share

Metrics

Record views

697

Files downloads

1399