L'Anthropologie historique de Jean-Pierre Vernant. : Enquête épistémologique.

Abstract : Cette thèse est une analyse épistémologique et généalogique de la pensée de Jean-Pierre Vernant. Son objet est constitué des enquêtes effectuées par l’helléniste entre sonentrée au CNRS en 1948 et son élection au Collège de France en 1974. Elle tente d’objectiver la normativité épistémologique à l’oeuvre dans l’élaboration progressive d’une nouvelle discipline : l’anthropologie historique. Par normativité épistémologique, il faut entendre l’activité de production de normes par les enquêtes elles-mêmes, dont l’objectif est de résoudre un problème. L’anthropologie historique de Jean-Pierre Vernant se construit par une succession de rencontres entre des précurseurs hétérogènes : Louis Gernet, Ignace Meyerson, Georges Dumézil, Claude Lévi-Strauss (chapitres 1 à 3). En parallèle, l’analyse montre que cette nouvelle discipline est irréductible à ces rencontres. Elle définit un style propre de problèmes et de résolutions, par l’articulation entre ladimension diachronique de la pensée historique et la dimension synchronique de la pensée structurale. Un schème explicatif intégrant ces dimensions est implicitement élaboré sur le modèle du bricolage chapitre 4). Il permet de concevoir le devenir historique et l’invention humaine par-delà l’aporie binaire entre stabilité et instabilité. Il est alors possible de comprendre l’insertion originale de la pensée de Jean-Pierre Vernant dans les enjeux philosophiques et politiques de l’après-guerre. L’histoire de la raison est un de ces enjeux (chapitre 5). Se rencontrent alors deux perspectives radicalement différentes : celle d’une pluralisation des types de rationalités et celle d’un sauvetage de la raison contre le dogmatisme et le totalitarisme (chapitre 6). L’analyse montre enfin que l’anthropologie historique de Jean-Pierre Vernant prend la forme d’une reconstruction dans la pensée occidentale qui articule un nouveau rapport au passé – conçu non plus comme autorité de la tradition mais comme possibilité pour penser l’avenir – avec une philosophie politique faisant de la raison critique le point-clé de la démocratie et de l’action humaine dans l’histoire. Préfigurée par Louis Gernet avant la guerre, cette articulation se présente comme un nouvel humanisme (chapitre 7).
Complete list of metadatas

Cited literature [162 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01198457
Contributor : Aurélien Gros <>
Submitted on : Sunday, September 13, 2015 - 9:22:27 AM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:19:18 AM
Long-term archiving on: Tuesday, December 29, 2015 - 1:02:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01198457, version 1

Collections

Citation

Aurélien Gros. L'Anthropologie historique de Jean-Pierre Vernant. : Enquête épistémologique.. Histoire. EHESS - Paris, 2015. Français. ⟨tel-01198457⟩

Share

Metrics

Record views

830

Files downloads

2051