Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Suivre Dieu, servir le roi : la noblesse protestante bas-normande, de 1520 au lendemain de la Révocation de l'édit de Nantes

Résumé : Aux trois moments que constituent d’abord la décennie 1550, temps fort de la conversion nobiliaire au protestantisme, puis le temps des affrontements religieux de 1560 à 1598, et enfin celui de la fondation de l’absolutisme, à quelle fidélité le gentilhomme réformé doit-il consentir en ces temps d’incertitudes où désormais l’unité religieuse n’existe plus ? Obéit-il à une fidélité confessionnelle dictée par sa conscience ou à une exigence politique et relationnelle qui le lie naturellement, et à son seigneur, et à son roi ? Si le noble de foi réformée ne ressent pas au XVIe siècle de contradiction entre les deux sphères, celle du politique et celle du religieux : il n’a pas en effet le sentiment de se couper de son roi, en combattant dans les rangs de l’armée protestante, bien au contraire. Progressivement la distance se creuse vis-à-vis de ces seigneurs, et on perçoit alors l’extrême liberté des attaches politiques qui les lient au chef de parti. Mais la revendication d’une liberté irrépressible n’est rendue possible que par une stratégie mise en place de longue date par ces nobles protestants. Celle-ci repose d’abord et surtout sur une base solide et indéfectible, une nébuleuse d’amis et de parents. La proximité avec l’Angleterre et la Cour d’Elisabeth facilite également cette attitude distancée. Enfin, au XVIIe siècle, elle s’appuie aussi sur le véritable bouclier qu’a pu représenter l’édit de Nantes pour la noblesse ; ce dernier permet l’établissement d’un culte de fief et les protestants nobles chercheront à exploiter tous les ressorts juridiques du texte pour préserver leur foi intacte. Les alliances matrimoniales et l’action des femmes, filles ou épouses, serviront à la consolidation de la foi réformée. Alors que la répression, ciblée sur quelques individus, n’épargne pas le second ordre, certains nobles chercheront à trancher le dilemme soumission par la conversion ou désobéissance par l’exil, en dissociant les deux services, en refusant de choisir entre Dieu et le roi.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [194 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01174912
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, June 26, 2017 - 9:26:52 AM
Last modification on : Tuesday, March 31, 2020 - 3:22:41 PM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, December 12, 2017 - 12:12:00 PM

File

2012LEMA3014.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01174912, version 1

Citation

Isabelle Le Touzé. Suivre Dieu, servir le roi : la noblesse protestante bas-normande, de 1520 au lendemain de la Révocation de l'édit de Nantes. Histoire. Université du Maine, 2012. Français. ⟨NNT : 2012LEMA3014⟩. ⟨tel-01174912⟩

Share

Metrics

Record views

557

Files downloads

4390