Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Une entreprise coloniale et ses travailleurs : la Société du Haut-Ogooué et la main d'œuvre africaine (1893-1963)

Résumé : Créée en 1893 pour mettre en valeur le Haut-Ogooué, la Société Commerciale, Industrielle et Agricole du Haut-Ogooué (SHO) s’est imposée parmi les plus importantes entreprises coloniales au Gabon. En 1963, à l’orée de son absorption par la multinationale OPTORG, son emprise était totale sur l’ensemble de l’activité économique gabonaise. Les circonstances de la mobilisation des travailleurs africains et le regard qu’ils ont porté sur l’entreprise sont au centre de cette étude : comment les Africains ont-ils envisagé les conditions de leur mobilisation par la SHO et quelles réponses y ont-ils apportés ? Au terme de cette étude, il ressort que les méthodes d’exploitation de la SHO dans le Haut-Ogooué et au Gabon ont profondément transformé le mode de vie des Africains et leur regard sur la colonisation.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [57 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00949174
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, February 19, 2014 - 11:26:45 AM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:47:12 PM

File

Moutangou_Fabrice-Anicet.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00949174, version 1

Collections

Citation

Fabrice Anicet Moutangou. Une entreprise coloniale et ses travailleurs : la Société du Haut-Ogooué et la main d'œuvre africaine (1893-1963). Sociologie. Université Toulouse le Mirail - Toulouse II, 2013. Français. ⟨NNT : 2013TOU20053⟩. ⟨tel-00949174⟩

Share

Metrics

Record views

1906

Files downloads

22788