De l'analysibilité des racines de l'hébreu biblique

Résumé : Notre étude s’inscrit dans le cadre de la théorie des matrices et des étymons (TME), principalement élaborée par G. Bohas (1997, 2000), G. Bohas et M. Dat (2007) et G. Bohas et A. Saguer (2012). Ce nouvel outil propose une réorganisation du lexique des langues sémitiques non plus sur la base de phonèmes mais de traits phonétiques. Cette perspective mène à contester le caractère primitif de la notion de racine triconsonantique développée par les grammairiens arabes du Moyen-Âge. De plus, la TME permet de rendre compte d’un certain nombre de régularités observées dans le lexique, telles que les liens phonético-sémantiques existants entre certains radicaux, l’aspect mimétique de la structure du signe, la polysémie des racines trilitères, etc. Notre thèse traite dans ce cadre du vocabulaire de l’hébreu biblique et se présente en trois parties. Dans un premier temps est donnée une description complète du fonctionnement de la théorie, suit un développement du vocabulaire de sept champs notionnels contraints par un cadre phonétique stable puis nous proposons un dictionnaire présentant une réorganisation totale du lexique hébraïque ancien sur la base d’étymons bilitères.
Type de document :
Thèse
Linguistique. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2013. Français. 〈NNT : 2013ENSL0853〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00935550
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 23 janvier 2014 - 16:12:08
Dernière modification le : jeudi 7 septembre 2017 - 03:09:36
Document(s) archivé(s) le : jeudi 24 avril 2014 - 05:05:32

Fichier

SIBONY_Jonas_2013_These_-_.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00935550, version 1

Citation

Jonas Sibony. De l'analysibilité des racines de l'hébreu biblique. Linguistique. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2013. Français. 〈NNT : 2013ENSL0853〉. 〈tel-00935550〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1244

Téléchargements du document

10931