L'approche de genre pour relire le territoire. Les trajectoires hommes-femmes dans les projets touristiques ruraux (Ardèche méridionale, Ligurie, Fes-Boulemane

Résumé : Le territoire fait l'objet de multiples recherches en sciences sociales et en géographie. Dans ce contexte général, cette thèse envisage et propose de réaliser une relecture du concept de territoire par le genre. Il s'agit ainsi d'examiner les interrelations hommes - femmes dans la construction des pratiques et des processus socio-spatiaux.
Pour ce faire, un cadre théorique a été déterminé (Première Partie). A partir d'une revue de la littérature de l'évolution des approches de genre en géographie humaine, un choix a été effectué : celui d'expliciter la variabilité des rapports sociaux de sexe présents dans la construction du territoire. A un niveau « micro », cette variabilité s'exprime dans les actes et les pratiques codifiés, les situations concrètes et les stratégies des hommes et des femmes. Ceux-ci révèlent une intériorisation des systèmes de valeurs sexuées. Cette intériorisation est reproduite dans le temps et s'exprime sur le territoire par une empreinte socialement construite que sont les territorialités féminines. Ces territorialités tendent à évoluer : les femmes participent de façon effective à la réalisation de projets et deviennent, par leur mobilisation, « actrices » du territoire. Ainsi évoluent les configurations territoriales, le plus souvent à l'image du masculin. Le concept de genre apparaît à même de rendre compte des processus territoriaux. A une échelle « macro », le caractère opératoire de la dimension de genre se retrouve dans les principes d' empowerment et de mainstreaming qui visent à renforcer le « pouvoir et la place des femmes » sur le territoire.
L'analyse des projets des créateurs et/ou créatrices d'activités en matière de tourisme dans les territoires ruraux méditerranéens est un moyen de révéler et de comprendre ces processus territoriaux (Deuxième Partie). Les femmes ont développé sur le territoire, en s'adaptant sans cesse aux contextes locaux, de nouvelles pratiques. L'objectif est ici de comprendre les rapports sociaux de sexe présents dans la création d'activités sur trois territoires inscrits dans le bassin méditerranéen - l'Ardèche méridionale, la Ligurie (Province Savone et de Gênes), la Région Fès-Boulemane -. Il s'agit de déterminer les récurrences et les différences présentes dans la constitution du lien « genre-territoire ». Pour ce faire, une approche comparée a été privilégiée, tant dans la collecte de l'information (une méthodologie combinée de récolte de l'information) que dans l'analyse de celle-ci. Trois temps composent cette démarche comparée : le premier correspond à l'analyse des données sexo-spécifiques, spatiales, touristiques et explicite la configuration des territoires ; le second temps procède à la compréhension des pratiques d'acteurs et de la dimension de genre dans le tourisme rural ; le troisième est constitué par une phase d'entretiens (récits de vie) réalisés auprès des créateurs et des créatrices d'activités. La présence de données sexo-spécifiques issues de diagnostics concernant le tourisme rural relate des disparités des hommes et des femmes dans l'activité. Les résultats de la seconde phase montrent que la mobilisation opérationnelle de la notion de genre, dans des actions concrètes en faveur du tourisme rural, s'effectue selon des modalités différentes (de manière éparse ou de manière volontariste).
La dernière phase (Troisième Partie) a eu recours aux récits de vie pour déterminer respectivement : les pas de temps existants dans la création d'activités touristiques ; les négociations qui s'effectuent au sein des couples porteurs de projet ; les rapports qu'entretiennent les créateurs d'activités avec les acteurs en charge de projets de développement touristique intégrant une dimension “genre”. L'analyse des récits de vie a permis de déterminer les trajectoires de chacun des couples et d'élaborer des biographies de vie. Cinq profils « médians » peuvent être identifiés, mettant en exergue la variation de la conception de l'activité touristique mais également les choix négociés ou subis dans le portage du projet. Cette analyse est complétée par une analyse des discours liés au projet des couples. Cette analyse statistique de données textuelles a été réalisée par l'intermédiaire d'un outil, le logiciel Alceste. Les résultats mettent en évidence trois thèmes principaux et récurrents autour de la création d'activités : l'articulation des temps de vie, la visibilité de l'activité (réseaux, représentation, attribution d'aides) et le rapport de cette activité au territoire. Cette lecture permet de cerner les éléments composants les systèmes de valeurs sexués dans l'activité touristique des territoires ruraux méditerranéens. Des territorialités singulières des créateurs et des créatrices d'activités apparaissent et émergent des espaces de partage variables (dans les temps de l'action par exemple) dans lesquels les territorialités « inter-genre » s'établissent. L'organisation du territoire (marquée traditionnellement par une division sexuée) est déstabilisée par la mise en place de réseaux d'activités féminines. Ainsi, l'approche de genre mobilisée pour relire le territoire met en évidence l'existence d'un lien entre « genre-territoire » et une variabilité des rapports sociaux de sexe à l'œuvre sur les territoires ruraux méditerranéens.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2003. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00261464
Contributeur : Sophie Louargant <>
Soumis le : vendredi 7 mars 2008 - 10:34:40
Dernière modification le : dimanche 26 mars 2017 - 01:02:51
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mai 2010 - 20:06:49

Fichier

Licence


Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00261464, version 1

Collections

Citation

Sophie Louargant. L'approche de genre pour relire le territoire. Les trajectoires hommes-femmes dans les projets touristiques ruraux (Ardèche méridionale, Ligurie, Fes-Boulemane. Géographie. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2003. Français. <tel-00261464>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

551

Téléchargements du document

3996