Le Territoire volé, une géographie culturelle des quartiers noirs de Cape Town (Afrique du Sud)

Résumé : Comme les autres villes sud-africaines, Cape Town porte l'empreinte des idéologies de la ségrégation et de l'apartheid, inscrites légalement dans l'espace urbain dès 1901. Mais c'est à partir de 1948 que les grands townships se développent. Une étude détaillée de chaque quartier noir fait apparaître les caractéristiques de cet urbanisme sud-africain particulier, destiné au contrôle social et politique des populations noires. Cependant, dans des paysages imposés par le gouvernement, ces populations ont réussi à développer une culture africaine et urbaine originale : c'est ce que fait apparaître une géographie culturelle des townships et des camps de squatters. Aujourd'hui, la ville post-apartheid se dessine, entre inerties spatiales, pesanteur des structures héritées de l'apartheid et formation de quartiers racialement mixtes.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Paris-Sorbonne - Paris IV, 1997. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00185377
Contributeur : Myriam Houssay-Holzschuch <>
Soumis le : mardi 6 novembre 2007 - 03:26:49
Dernière modification le : mardi 6 novembre 2007 - 09:04:38
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 01:25:31

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00185377, version 1

Citation

Myriam Houssay-Holzschuch. Le Territoire volé, une géographie culturelle des quartiers noirs de Cape Town (Afrique du Sud). Géographie. Université Paris-Sorbonne - Paris IV, 1997. Français. <tel-00185377>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

522

Téléchargements du document

868