Prévisualisation

 

Licence


Copyright (Tous droits réservés)

Partager

Lien

Métriques

Consultations de
la notice

336

Téléchargements du document

32

Alternative à la triade "Réel, Symbolique, Imaginaire" (schéma publié dans l'article "Diagnostic : différends ? Ciel !" — « Quelle peut être la teneur du discours psychanalytique en 2014 ? )

2009-12-19

Description : La triade "Réel, Symbolique, Imaginaire" proposée par Lacan pose problème, entre autres pour les trois raisons qui suivent : - Variations dans la définition des trois termes chez Lacan lui-même ; - Désaccord et confusion chez les disciples sur les définitions ; La mise en relation chronologique, - en fait hiérarchique -, des trois vocables est sujette à caution. 1° Variations au cours du temps dans la définition des trois termes chez Lacan lui-même, mais c'est un phénomène légitime dans l'évolution d'une discipline : la psychanalyse est encore loin d'être une science, si tant est qu'elle ait à le devenir ... En tout cas sa formalisation, à juste titre entreprise par Lacan, se heurte à des difficultés remarquablement exposées par Jean-Claude Milner dans son livre "L’Œuvre claire".   2° Désaccord et confusion chez les disciples sur les définitions de ces termes (nous trouverons le temps de les recenser), un peu comme pour la pulsion de mort, terme dont pas moins de vingt-deux acceptions différentes ont été relevées par le psychanalyste Jacques Sédat, ce qui rend sa portée explicative proprement illusoire. 3° La mise en relation chronologique, - en fait hiérarchique -, des trois vocables est sujette à caution : - Le "Au commencement était le Verbe" est le contresens le plus criant chez certains psychanalystes, qui veulent faire précéder le Réel par le Symbolique. Un titre comme celui de Françoise Dolto : "Tout est langage", manifeste ce type d'interprétation. - D'autres, avec des expressions comme "accéder au Symbolique", veulent que ce dernier soit précédé par l'Imaginaire, confondant ainsi l'imaginaire animal (pré-verbal) avec l'Imaginaire humain uniquement permis par le langage, donc post-verbal. De nombreux passages tirés des textes de Lacan montreront ici que, pour lui, - après la phase "pré-classique" où il les introduit dans l'ordre S, I, R -, le seul ordre logique et chronologique devient et restera R, S, I : Réel, puis Symbolique, puis Imaginaire. Ceci est une pure mise au point sur sa pensée, qui ne préjuge en rien du bien fondé de ses thèses...  Pour les raisons précitées, nous proposons une terminologie différente, bien sûr critiquable elle aussi, mais plus intelligible donc plus accessible à la réfutation. L'EXPLICATION COMPLÈTE DE CE SCHÉMA PEUT SE LIRE DANS LES PAGES 30 À 32 DE L'ARTICLE, QUI EST DISPONIBLE ICI : http://www.cinr.qc.ca/images/Ouvertures/Volume2/Pinto.pdf


https://hal.archives-ouvertes.fr/medihal-01142408
Contributeur : Jean-Jacques Pinto <>
Soumis le : mercredi 15 avril 2015 - 10:48:15
Dernière modification le : lundi 4 avril 2016 - 14:44:22
Image archivée le : lundi 14 septembre 2015 - 09:05:14