Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Book sections

Sémantique textométrique

Résumé : Ce chapitre contribue à un ouvrage de référence exposant les principales théories et méthodes en sémantique linguistique, plus particulièrement dans l'espace francophone. La textométrie n’est pas en soi une théorie sémantique, mais plutôt une méthodologie pour l’analyse de corpus de textes. Cela étant, elle apporte un éclairage expérimental important sur le fonctionnement de la langue et des textes, en particulier sur ses dimensions sémantiques. La "sémantique textométrique" s’entend donc ici comme une approche du sens linguistique à travers une certaine forme d’exploration des corpus. Cette approche exploratoire du sens, apportant des éclairages concrets mais partiels, est potentiellement compatible avec diverses modélisations sémantiques visant une représentation intégrée, intelligible et complète du fonctionnement linguistique. Nous avons conçu ce chapitre en trois temps. Tout d’abord, il s’agit de préciser le champ de la textométrie, et d’expliquer son positionnement spécifique par rapport à d’autres approches d’analyse de textes relevant des Humanités numériques telles que la linguistique de corpus et le text mining. C’est en effet en prenant appui sur les choix propres à la textométrie que nous pourrons développer le propos sur la conception sémantique opérationnalisée par cette approche. Ainsi, nous recenserons une demi-douzaine de principes opératoires de la textométrie, comme autant de caractéristiques qui sont postulées sur la langue, qui servent de points d’appui aux procédures d’analyse, et qui heuristiquement en retour, par l’intérêt des observations permises, voient confirmée leur justesse. Avec la même démarche type "retour d’expérience", la troisième partie de notre propos aborde la question des unités linguistiques pour l’analyse sémantique. En pratique, les unités de l’analyse textométrique sont des découpages automatisés qui s’éloignent plus ou moins d’un idéal linguistique ; pourtant, cet écart entre les unités de départ de l’analyse et les unités de description pertinentes pour le linguiste peut être assumé, les unités sémantiques étant non pas données initialement mais construites par un parcours interprétatif au sein d’un ensemble global de textes contextualisant.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03763801
Contributor : Bénédicte Pincemin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, August 29, 2022 - 6:34:43 PM
Last modification on : Wednesday, August 31, 2022 - 3:40:06 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2023-01-06

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03763801, version 1

Citation

Bénédicte Pincemin. Sémantique textométrique. Biglari, Amir; Ducard, Dominique. La sémantique au pluriel. Théories et méthodes, Presses universitaires de Rennes, pp.373-396, 2022, Rivages linguistiques, 978-2-7535-8095-4. ⟨halshs-03763801⟩

Share

Metrics

Record views

78