Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Les entreprises sous-déclarent-elles leur effectif à 49 salariés pour contourner la loi ?

Résumé : Plusieurs obligations légales en termes de dialogue social, de partage des profits ou encore de comptabilité s’appliquent aux entreprises lorsqu’elles franchissent le seuil de 50 salariés. Cette note montre qu’une part importante des entreprises sousdéclarent volontairement leur effectif en-dessous de ce seuil et que cela leur permet d’éviter les obligations qui leur incombent. Le respect de la loi en matière de dialogue social ou de partage des profits apparaît ainsi lié à l’effectif que les entreprises déclarent et non à leur effectif réel. Ces résultats illustrent la façon dont le code du travail peut être contourné dans un univers réglementaire complexe et en l’absence de moyens de contrôle suffisants. Ils invitent à réfléchir à la mise en place de modalités de contrôle du respect des lois plus directes et plus efficaces. Ils invitent également à considérer avec prudence les résultats de plusieurs études récentes qui chiffrent le coût des obligations légales au seuil de 50 salariés en supposant qu’elles sont en pratique intégralement respectées.
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03693393
Contributor : Caroline Bauer Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, June 10, 2022 - 2:36:14 PM
Last modification on : Thursday, June 23, 2022 - 3:12:51 AM

File

n82_note_seuils_sociaux_admin....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03693393, version 1

Collections

Citation

Philippe Askenazy, Thomas Breda, Flavien Moreau, Vladimir Pecheu. Les entreprises sous-déclarent-elles leur effectif à 49 salariés pour contourner la loi ?. 2022. ⟨halshs-03693393⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

1