Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Conférence semi-plénière : Les “’Gilets jaunes”’ : enquêtes de terrain et enjeux théoriques

Résumé :
La présentation de C. Elalaoui vise à inscrire les rapports sociaux au sein du mouvement des Gilets jaunes dans l’espace. Celle-ci part d’une hypothèse principale qui est celle d’explorer la manière le rond-point agi comme point de repère et d’ancrage du mouvement. Partant de l’idée que cette appropriation particulière de l'espace n’est pas anodine, mais reflète les représentations spatiales et les appartenances sociales des Gilets jaunes. La territorialisation de la lutte et son inscription dans ces « non-lieux » (Augé, 1992) a permis la construction d’une conscience particulière au mouvement et elle a facilité également de la rencontre de profils (politiquement) hétérogènes.

Résumé de la conférence semi-plénières 2.1 :
Le mouvement des Gilets Jaunes est une mobilisation massive et inédite s’étant caractérisée, entre autres choses, par le dépassement des acteurs traditionnels de la contestation. La littérature classique des mouvements sociaux et plus largement en sciences humaines peut éclairer certains ressorts de ce soulèvement. Mais encore aujourd’hui, les « Gilets Jaunes » posent de nombreux défis de compréhension, tant par leur composition sociale, leur organisation et les espaces qu’ils et elles ont investi, la structure de leur revendication ou encore leur portée. Certains considèrent que ce mouvement est original en ce sens qu’il questionne à nouveau frais le rapport au politique. D’autres ont plutôt tendance à souligner les continuités avec des mobilisations passées, notamment sur les thématiques de la « convergence des luttes » avec les mouvements antiracistes ou les luttes syndicales, les modalités d’organisation comme les assemblées générales, le recours à la répression et la criminalisation du mouvement par le pouvoir politique, ou encore la volonté de dépasser les acteurs institutionnels, comme ce fut le cas pendant les « printemps arabes » en 2011. De plus, la place des femmes, largement invisibilisées dans les médias, y est pourtant centrale tant dans les formes d’organisation que dans les revendications portées et les mobilisations que le mouvement a fait émerger (exemple : les Gilets roses, la mobilisation des assistantes maternelles). Dans cette session, nous reviendrons, trois ans après son émergence, sur différents éléments structurants de cette mobilisation. Il s’agira tout particulièrement de décrypter les rapports sociaux (de sexe, de race, de classe notamment) à l’intérieur du mouvement, les trajectoires sociales des Gilets Jaunes, les répertoires d’action (barrage de route, rondpoint, assemblée, pratiques émeutières etc.), l’organisation de la représentation politique et du porteparolat au sein du mouvement, ses rapports aux médias, ses liens avec d’autres luttes (i.e antiracistes, féministes, syndicales) et, dans une perspective plus globale, aux différentes insurrections mondiales de cette dernière décennie. RT5, RT21, RT24 et RT34.

Lien vers la vidéo: https://webtv.univ-lille.fr/video/11534/les-%E2%80%9Cgilets-jaunes%E2%80%9D-enquetes-de-terrain-et-enjeux-theoriques-
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03432429
Contributor : Charif Elalaoui Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 17, 2021 - 11:38:25 AM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 6:10:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03432429, version 1

Citation

Charif Elalaoui, Christèle Dondeyne, Raphaël Challier, Vanessa Codaccioni. Conférence semi-plénière : Les “’Gilets jaunes”’ : enquêtes de terrain et enjeux théoriques. 9ème Congrès de l’AFS : Changer ?, Association Française de Sociologie, Jul 2021, Lille, France. ⟨halshs-03432429⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles